Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abandon de Poste

Visiteur

Le 04-05-2019 à 17:21

Bonjour,
Je suis salarié en tant que magasinier dans une entreprise depuis environ 1 an, j'ai prévenu le patron en début Janvier que je souhaiterait arrêter, on à vu par rapport au dates, je voulais de base arrêter fin avril, mais sa mettait le patron dans la m*rde & après discussion, on s'est mis d'accord moi & lui pour fin mai, j'en ai donc conclu que c'était une rupture conventionnelle étant donné qu'on était tout les deux d'accord pour une date (sans quoi j'aurait fait ma démission dans l'immédiat).
Arriver au mois de Avril, je vais le voir (fin avril) pour lui demander comment se déroulera le tout, il me dit alors que je dois lui donner un préavis et une lettre de démission, j'ai donc tenter de discuter avec lui en lui disant qu'on s'était mis d'accord sur une date & s'il pouvais être assez aimable pour me donner une rupture conventionnelle, il à commencé à haussé la voix & me parler méchamment en disant qu'il n'y aura pas de rupture conventionnelle, que c'était mon choix de partir, etc etc, je lui ai alors répété que l'on s'était mis tout les deux d'accord avec une date, il ma directement répété que c'était non & que c'était mon intention de partir (je l'ai prévenu Janvier soit, 4 5 mois à l'avance pour l'aider à trouver un remplacant pour moi le plus tôt possible, je n'ai rater que 4 jours en 1 an de travail pour grippe & épanchement de synovie, j'ai toujours été sérieux, jamais manquer de respect, & même fait des heures supp gratuit quand il y avait trop de travail) & voila .. je m'était un peu renseigner, je me suis encore plus renseigner, & j'ai donc fait un abandon de poste pour pouvoir toucher mon chômage & faire une formation qui me tiendra à coeur toute ma vie je l'espére, j'ai 23 ans, & j'essaie de trouver ma passion, ma question est la suivante : le fait de l'avoir prévenu en Janvier, puis qu'on se soit mis d'accord (le tout à l'orale) pour 1 Mois de plus car çela ne l'arrangerait pas & qu'il (je cite) ' y aurait du travail ' , peut-il se retourner contre moi en montrant que j'avais l'envie de partir alors que mon intention (et la sienne du moins je pensais) était une rupture & non une démission ? je tiens à préciser que ni lui ni moi n'avons parler d'un quelconque mode (démission , rupture , licenciement) durant Janvier. 
Merci d'avance de votre aide précieuse.

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 04-05-2019 à 18:30

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Le problème est que vous n'avez pas été suffisamment clair avec l'employeur lorsque vous l'avez informé que vous souhaitiez quitter l'entreprise .
    .
    Il ne pouvait pas en déduire que vous souhaitiez mettre fin au contrat en signant une rupture conventionnelle, ce que beaucoup d'employeurs se refusent à signer .
    .
    Il a pu interpréter vous souhait de partir comme une démission
    .
    Mais je pense que le problème n'est plus là puisque en ayant fait un abandon de poste , vous ne pouviez pas ignorer que cela vous met dans un situation inconfortable puisque l'employeur n'est tenu par aucun délai pour vous licencier .
    .
    Il peut faire trainer la procédure le temps qu'il veut ...plusieurs mois souvent lorsque l'employeur est revenchard .(et je crains que le votre le soit si votre départ plus ou moins convenu oralement ne l'arrangeait pas  )
    Visiteur

    Le 04-05-2019 à 18:40

    Bonjour, 
    Merci de votre réponse, le temps qu'il peut mettre pour la procédure ne me dérange pas, j'ai des choses personnelles à faire & prévues (pas du travail) ce n'est donc pas un probléme, je n'ai pas encore de voies fixe ni de personnes à charge, je suis d'accord avec vous que je n'ai pas été claire avec lui (tout comme il ne l'a pas été avec moi) il m'avais dit qu'on reparlerait de tout sa clairement un peu plus tard, j'ai donc continuer de travailler sans trop y penser, le temps pris pour la procédure n'est en aucun cas un probléme, le probléme est à propos de Janvier, peut-il faire quelque chose avec sa ou non s'il vous plait ? merci 
    Moderateur

    Le 04-05-2019 à 19:04

    A vrai dire , je ne vois pas ce que l'employeur pourrait faire sauf vous licencier pour faute grave (ni préavis ,ni indemnité de licenciement mais droit au chomage )
    .
    Le fait de retarder la procédure de licenciement est déjà une sanction puisque vous allez vous retrouver sans revenus ni possibilité de vous inscrire au chomage ni même la possibilité de reprendre un emploi ailleurs tant que vous serez lié à cet employeur .
    .
    Ne vous inquiétez pas pour Janvier -
    Visiteur

    Le 04-05-2019 à 19:12

    Ok!
    Merci énormément pour votre réponse ! 
    Je pensais (du moins j'avais un doute) qu'il pouvais faire passer sa pour une démission en disant que j'avais l'intention de quitter , mais dans le cas ou il me poserait la question, je peux répondre en tout sincérité sans qu'il disent que c'est son droit de refuser une rupture (je sais dêja que ce n'est pas une obligation) et donc le fait que j'ai affirmer que je voulais finir le tout ne passera pas en démission ? Exact ? 
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page