Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abandon poste à 50%

Visiteur

Le 09-05-2022 à 22:17

Bonjour,

 Je cumul actuellement 2 CDI à 50%. Je souhaite quitter l'un des deux postes pour un projet de formation avec activité indépendante. Une rupture à l'amiable n'est pas envisageable (refus employeur).
Est il possible de faire un abandon de poste et de toucher un complément par pôle emploi à hauteur de ce 50% tout en conservant mon 2 ème emploi ?
Merci bcp pour votre aide.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 10-05-2022 à 07:03

      + 750 messages


    Bonjour,
    Uniquement si votre employeur a la gentillesse de vous licencier. Sinon, Pôle Emploi n'a pas à vous verser de complément alors que vous avez actuellement deux contrats qui vous permettent de travailler à temps plein. Toute manoeuvre visant à demander une allocation indue est une fraude.
    De son côté votre employeur ne sera pas tenu de vous payer des heures non effectuées. Quitte à vous passer de la moitié de vos revenus quelques mois, autant démissionner.
    Regardez du côté de la démission légitime pour voir si ça s'applique à votre cas (j'ignore si ça marche pour les gens qui gardent un emploi à temps partiel) :
    https://www.pole-emploi.fr/candidat/mes-droits-aux-aides-et-allocati/a-chaque-situation-son-allocatio/quelle-est-ma-situation-professi/je-perds-ou-je-quitte-un-emploi/je-veux-demissionner-et-jai-un-p.html
    https://demission-reconversion.gouv.fr/
    L'abandon de poste est une pratique très dangereuse pour un salarié. Pour éviter une procédure pour licenciement abusif, ou tout simplement pour ennuyer le salarié, l'employeur peut tout à fait continuer à émettre des bulletins de salaire à zéro heures, sans jamais procéder au licenciement.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page