Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Absence de convocation visite medicale et mise en demeure

Visiteur

Le 20-05-2022 à 09:28

Bonjour, voila mon Arret maladie se terminant le dimanche 8 mai 2022 ,,mon employeur le savait par rapport a mon arret de travail ..le 9 et 10 mai je n avais pas de vacations de prevus sur mon planning ..le 11 mai je ne me suis pas rendu a mon travail n ayant pas passe ma visite medicale ..mon employeur me met en demeure pour absence non justifié et entame une procedure de licenciement,,nous sommes le 20 et toujours rien dans ma boite ,,apres le delai j ai eu un message sur tel de la medecine me disant de rappeler la medecine et de fixer un jour et une heure ,,ce n est pas a moi de le faire ,,suis je en tort ,,ou est ce mon employeur et que risque t il , puis je demander un rappel de salaire pour le temps d attente,,merci de vos réponses 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 20-05-2022 à 12:51

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous ne dites pas à quand remonte le début de cet arrêt de travail au motif de maladie, or il importe de le savoir car si l'arrêt a débuté postérieurement au 31 mars 2022, donc pour les arrêts prescrits depuis le 1er avril 2022, l'examen médical de reprise du travail n'est plus obligatoire qu'au-delà de 60 jours d'arrêt.

    lien en cliquant ici => www.service-public.fr


    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Le 20-05-2022 à 13:12

    Bonjour ,,desole ,,j etais en arret depuis le 3 mars 2022 ,,soit plus de 60 jours 
    Moderateur

    Le 20-05-2022 à 13:42

    Une remarque, lorsqu'un arrêt initial a fait l'objet de prolongations, l'employeur ignore si la énième prolongation qui va jusqu'au 8 mai 2022 ne va pas encore être à nouveau suivie d'une prolongation le 9 mai, auquel cas vous auriez eu encore 48 heures pour en faire la transmission. Juste pour dire, lorsqu'un salarié veut que l'employeur prenne les dispositions pour que l'examen de reprise ait lieu au plus tôt il est souhaitable de l'avoir prévenu en amont, du genre "mon arrêt de travail jusqu'ici prolongé prendra terme le 8 mai, je me tiens à votre disposition dès le lendemain pour passer l'examen médical obligatoire de reprise, dont j'attends que vous me communiquiez la date et l'heure

    Si l'employeur n'a pas prévu l'examen de reprise dès le lendemain de la fin de l'arrêt il a 8 jours pour satisfaire à cette obligation. Et au cas où l'examen de reprise ne pourrait se faire que plus tard l'employeur n'est pas forcément en faute s'il peut montrer qu'il avait pris les dispositions mais que l'agenda et la disponibilité du médecin du travail ont repoussé cette date d'examen.

    Dans l'intervalle, ce qui est certain, l'employeur ne peut juger de l'aptitude du salarié à reprendre son travail à son poste, il n'est pas habilité pour cela et ne peut donc exiger la reprise sans avis médical du médecin du travail, le contrat de travail dans cette attente restant en suspens.

    Mon avis est qu'un licenciement dans ces circonstances n'est absolument pas justifié, je me rapprocherais à votre place d'une permanence syndicale.

    cordialement
    zen maritime



     
    Moderateur

    Le 20-05-2022 à 18:54

    Bonjour

    Au point ou vous en êtes , je pense qu'il vaut mieux acceder à la demande faite par la medecine du travail pour fixer une date de visite de reprise 
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page