Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Acceptation CSP et non reclassement

Visiteur

VirginH 2020-12-26 18:17:39

Bonjour,

Voila j'aurais besoin qu'on m'éclaire un peu...
Je travaillais jusqu'à present au sein dune chaîne de pret a porter. Je suis responsable de magasin depuis un an dans cette société. Jai appris mi-novembre que le magasin fermait et avec cela, le licenciement economique de l'équipe. Aucun reclassement possible.
Le 10 décembre on me confie les documents relatif au csp, que j'envoie le 14. le problème est que je soupçonne que l'on ait attendu que j'accepte le csp pour publier sur les sites de recherches demploi une demande de responsable magasin à 30km de chez moi...

Je ne suis plus en mesure de vouloir accepter le reclassement si on me l'avait proposé car extrêmement déçue du peu de considération du travail accompli dans cette société et des promesses qui ne valent rien..quoi qu'il en soit je voulais savoir si ils auraient dû me proposer le reclassement si jamais le poste s'etait réellement libéré  après que j'ai accepté le csp, et avant la fin du delai de réflexion, soit le 31 décembre  ?

Quels sont mes Droits de mon côté à compter du 1er janvier pour me retourner contre mon employeur ?


Merci à vous de m'aider, je suis complètement écœurée et perdue...

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Math641 Le 26-12-2020 à 21:54

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Rien ne vous empèche de faire usage de votre droit à la priorité à la rembauche qui cours dans l'année qui suit l'acceptation de la csp.

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1647
    Moderateur

    milou27 Le 27-12-2020 à 09:11

    Bonjour,

    J'ajoute que rien ne vous empêche non plus de contester le bien fondé de la rupture de votre contrat (en ayant accepté le CSP ) en invoquant que l'employeur à manqué à son obligation de recherche de reclassement

    LIEN : 
    Peut-on contester un licenciement économique après avoir accepté un CSP ? (travail.gouv.fr)

    0
    + -
  • Membre

    VirginH Le 27-12-2020 à 09:29

      < 10 messages


    Bonjour et déjà merci pour vos réponses.
    Ma question en fait est surtout de savoir s'ils ne peuvent pas invoquer le fait que le poste s est miraculeusement libéré APRES que j'ai accepté le CSP et pendant le délai des 21 jours de réflexion.  Enfait je ne sais pas si, des le moments où j accepte d adherer a ce dispositif, s'ils euvent faire ce quils veulent et prétendre que le poste n'était pas disponible avant... ce qui est difficile à prouver pour moi. Je ne sais pas si c'est très  clair...
    Merci à vous 
    Moderateur

    milou27 Le 27-12-2020 à 11:39

    Dans ce cas, Faites ce qu'à dit Math 641 : faire savoir à l'employeur (par courrier LR/AR) que vous êtes candidat prioritaire au poste de travail devenu vacant
    LIEN : Priorité de réembauche : ce que dit le code du travail (travail-emploi.gouv.fr)
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page