Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Arrêt Maladie Harcèlement + Rupture conventionnelle + Formation

Visiteur

Marie3075 2020-02-20 03:29:31

visitor.pngVisiteur

Marie30752020-02-20 03:29:31

Bonjour,

Ceci est mon premier message sur forum. Je suis paumée. J'espère que vous saurez éclairer mes lanternes. 

Je vous évite les details. C'était et c'est un enfer. Je ne veux pas retourner dans cette entreprise. C'est non non et non.

Mon état ? J'étais  au bord du précipice. Mon psychiatre m'a mise en AT pour syndrome anxio dépressif depuis le début du mois de décembre. 
Je continue à voir mes médecins : psy, médecin traitant, hospitalisation, failli développer ulcère sous stress sévère, nausées etc. A chaque fois que AT s'approche de la fin je fais des cauchemars, je les vois tous dans mes cauchemars, j'ai  des nausées.

Il est pas question que je retourne travailler dans cette entreprise.  Je ne peux pas les voir. Je n'ai pas de mots pour décrire mon ressenti. 

Je ne veux pas partir juste comme ça. Pour tout ce qu'ilsont fait pendant ces quelques années. 

Je voudrais demander une rupture conventionnelle.
Mais j'ai  eu pour idée depuis peu me reconvertir et pour ça j'aimerais suivre une formation (CIF, Fongecif etc?) qui ne commence qu'en octobre (classique) ou en juillet (intensive).

J'ai  plusieurs questions:
1.Des quelle manière  je peux mettre le maximum de chances de mon coté pour obtenir la rupture conventionnelle  dans ma situation? Quels sont les meilleurs timings?
2. Y-a-t-il une possibilité d'obtenir  le financement de ma formation (8000) si j'arrive à négocier la rupture conventionnelle ? 
3. Si oui, comment procéder?

Je vous remercie pour votre aide

Merci d'avance 

Bien cordialement 

Marie


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 20-02-2020 à 06:29

      + 1000 messages


    Bonjour,

    A votre question (1) il n'y a pas de réponse toute faite, une première chose serait de savoir si la rupture conventionnelle est un mode de rupture pratiqué dans votre entreprise, car certains employeurs y sont a priori opposés, considérant que si un salarié veut partir il n'a qu'à démissionner.

    Ensuite il faut peser ce que cela va coûter à l'employeur et s'il voudra (pourra) payer ce coût, au minimm l'équivalent d'une indemnité légale de licenciement, laquelle prend en compte l'ancienneté.

    Une autre chose, vous parlez de timing, l'employeur n'est pas forcément disposé à envisager une rupture conventionnelle pendant que vous êtes en arrêt pour maladie, il peut craindre en effet d'être attaquable ensuite pour avoir imposer cette rupture en profitant d'une situation de faiblesse.

    Enfin, une dernière petite chose, pour proposer à votre employeur une rupture conventionnelle la lettre recommandée n'est pas idéalement le vecteur, il est déjà arrivé que le côté un peu trop formel puisse braquer l'employeur. Et s'il ne répond pas (car c'est tout-fait son droit de ne pas répondre) vous ne saurez pas à quoi vous en tenir. Il est toujours préférable à mon avis de sonder le terrain en abordant le sujet oralement. Mais pour cela il faut se parler.

    A votre question (2) je vous conseille de consulter votre CPF (= compte personnel formation) Lire en cliquant ici : www.service-public.fr


    Enfin, sachez que si vous avez un projet de reconversion professionnelle, et moyennant d'en parler tout d'abord avec un CEP (conseil en évolution professionnelle) pour construire solidement le projet, vous pourriez peut-être - à défaut d'acceptation d'une rupture conventionnelle - envisager une démission légitime ouvrant droit au chômage indemnisé.


    CEP -> lire en cliquant ici : www.mon-cep.org


    Démission légitime -> lire en cliquant ici : demission-reconversion.gouv.fr

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Marie3075 Le 20-02-2020 à 14:09

    Bonjour

    Merci pour ce retour rapide. Le fait est que je travaille dans un grand groupe. On vous donne la rupture mais très très difficilement.

    La direction a décidé  de rendre mes conditions de travail invivables  pour que je démissionne (confirmé par CHSCT, psychologue du travail externe à  l'entreprise). Menaces par un membre du Comex, remplacement de la personne qui s'occupait de mon dossier dans CHSCT qui me demande de faire marche arrière etc etc j'en passe. 
    Donc pour vous répondre, ils ne veulent pas. Je ne peux y revenir travailler. Mais je ne veux pas démissionner et partir sans rien après qu'on m'ait salie, humiliée. Je suis passée par différents stades: humiliation, colère  etc.

    Le fait est que j'aimerais faire ma demande de formation. Ce que je me demande c'est si on peut le faire quand on est en arrêt maladie. J'ai peur que l'employeur ne l'accepte pas. Et même si l'accepte que ce soit après une raison pour ne pas me donner de rupture .

    Peut-être que vous m'avez déjà répondu et que je n'ai  compris votre réponse ...

    Merci
    Cordialement 
    Marie
    0
    + -
  • Visiteur

    xler42 Le 20-02-2020 à 15:59

      + 150 messages


    Bonjour,
    au regard de vos dires, je vous conseille, avant toute démarche de rupture conventionnelle, de rencontrer votre médecin du travail, à votre initiative, dans le cadre de la visite de pré-reprise mentionnée dans le code du travail. Celui-ci pourrait, selon ses constatations vous déclarer inapte à votre poste sans possibilité de reclassement dans l'entreprise, ce qui réglerait votre soucis de rupture jurideique avec votre employeur.
    Bonne journée
    Membre

    Marie3075 Le 20-02-2020 à 16:23

    Bonjour Xler

    Je vous remercie pour votre aide.

    Marie
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés