Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Chantage de l'employeur pour l'acceptation de la rupture conventionnelle

Visiteur

Le 01-07-2022 à 14:32

Bonjour,

Je suis étudiant en alternance (35h/semaine) et également en CDI étudiant (17h30/semaine) depuis avril 2021 au sein d'un restaurant. 

Etant surmené et très fatigué d'enchainer l'école, le travail, le job étudiant, ma vie perso, etc.. j'ai décidé de partir du restaurant. J'ai donc demandé une rupture conventionnelle afin de préserver mes Droits pour la fin de mes études dans un an (au cas où je ne retrouve pas de boulot directement derrière). 

L'employeur m'a dit qu'il n'accordait jamais de rupture conventionnelle mais exceptionnellement, étant un très bon élement et ayant entendu que du bien de moi, il acceptera à une condition : que mon salaire de juin ne me soit pas versé, et servira à payer les démarches administratives de rupture + mon indémnité de fin de contrat.

Il m'a proposé également de me payer le mois de juin, mais par contre de venir travailler gratuitement 5-6 jours afin combler les frais de rupture.  

Etant donné qu'il ne souhaite pas échanger par téléphone ou SMS et préfère que nous nous voyons en face à face pour parler, je n'ai pas de preuve écrite.. 

Que puis-je faire ?

Merci d'avance 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 01-07-2022 à 14:54

      + 200 messages


    Hello !

    Faute de preuve(s) vous ne pouvez "dénoncer" cette tricherie, ce qui d'ailleurs de vous avancerez à rien... Rappel : un employeur (normal) n'est pas forcé d'accepter une rupture conventionnel.

    A+ 
    0
    + -
  • Membre

    Le 01-07-2022 à 15:19

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Comme le dit Henriri, il n'est pas obligé de vous accorder la rupture. De vôtre côté, vous reconnaissez ne pas avoir de preuves.
    Après, rien ne vous interdit "d'accepter", puis une fois la rupture actée, de lui réclamer votre salaire de juin, si besoin aux prudhommes.
    Membre

    Le 01-07-2022 à 15:27

    (suite)

    A la place de zlhmd je ne tenterais pas cet "arrangement" conclu à l'oral (et frauduleux)... c'est un coup à avoir travaillé à l'oeil en juin et se retrouver le bec dans l'eau ensuite...

    A+
    Membre

    Le 01-07-2022 à 15:44

    L'arrangement est frauduleux seulement pour l'employeur, tenu de verser le salaire. Le salarié n'est pas fautif.
    Je viens de percuter sur un point :
    Zlhmd est en alternance à plein temps. Du coup il peut démissionner de son CDI étudiant, et avoir droits aux ARE après la fin de son contrat dans un an. En effet, il sera au chômage suite à la fin d'un CDD, donc perte d'emploi "involontaire".
    Donc pas besoin de se prendre le chou : démission (au début de la saison touristique en période de tension sur l'emploi), et hop !
    Moderateur

    Le 01-07-2022 à 19:29

    Bonjour

    Je confirme 

    Dès lors qu'il s'est écoulé plus de 65 jours de travail (3 mois) en alternance depuis la démission du CDI , la démission sera neutralisée et Zlhmb pourra bénéficier du chomage indemnisé lorsque son CDD d'alternance prendra fin 

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page