Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Congé sans solde - Rupture conventionnelle - Démission

Visiteur

LCDP 2020-04-02 10:14:23

Bonjour,

Je me présente brièvement, j'ai 31 ans et j'ai environ 8 ans d'ancienneté dans l'entreprise dans laquelle je suis actuellement salarié. 

J'ai plusieurs fois, ces dernières années, demandé une rupture conventionnelle à mon employeur. Il y a quelques années l'interlocuteur que j'avais laissait entendre que cela serait envisageable, mais il a depuis quitté l'entreprise. Je suis resté deux années supplémentaire, une à temps partiel (60%) et l'autre à temps plein. J'avais d'autres projets en tête, notamment de voyages à l'étranger. J'ai pu négocier, à défaut d'autre chose, 1 an de congé sans solde renouvelable une fois (je pense que cela a été une erreur mais c'est trop tard). Je ne compte pas revenir dans l'entreprise mais je ne souhaite pas renoncer à mes indemnités chômage pour autant. Les arguments qui m'avaient été annoncés initialement pour le refus de la rupture conventionnelle étaient à l'époque des difficultés financière et le fait que l'on ne pouvait pas "se passer de moi". Ces deux arguments sont caduques : de nombreuses ruptures conventionnelles pour des personnes ayant plus d'ancienneté ont été faites dernièrement (presque tous les départs en fait dont un dans mon service mais à un poste différent) et l'entreprise accepte de me laisser partir potentiellement 2 ans. J'ai envoyé un courrier recommandé dans lequel j'ai réitéré ma demande, je n'ai eu qu'une réponse par mail (non officielle du coup j'imagine ?) du DRH qui m'indique que la société n'a pas d'intérêt à me laisser partir et qui en profite pour être assez désagréable envers moi.
Cela étant dit, j'ai des souhaits de formation et j'ai potentiellement une Embauche dans une nouvelle entreprise qui m'attend. Cette embauche se ferait avec période d'essai. J'aurais aimé savoir dans un premier temps si quelqu'un avait des pistes à me donner pour quitter mon entreprise actuelle sans perdre mes indemnités chômage (donc éviter la démission à tout prix de ce que j'en sais), que ce soit des conseils pour négocier une rupture conventionnelle (même si cela me paraît difficile, peut-être qu'avec une aide syndicale ou en demandant un recours auprès d'un tribunal cela aurait du sens mais j'en doute), ou une méthode pour me faire licencier dans ma condition actuelle sans que cela ne soit trop pénalisant (j'ai pensé envoyer un mail dénonçant l'incompétence de la direction par exemple, ce n'est pas une solution à laquelle je souhaite avoir recours mais j'ai le sentiment d'être coincé). S'il est possible de ne pas tout perdre en démissionnant je suis également prêt à envisager cette éventualité mais je crois que cela ne m'ouvrirait des Droits que si je reprends un travail et que la nouvelle société ne me fait pas continuer au terme de la période d'essai (sans quoi je me retrouverais dans le même cas de figure qu'à l'heure actuelle à peu de chose près).

Ma situation est un peu compliquée et j'aimerais vraiment m'en sortir, c'est quelque chose qui me pèse et qui me frustre énormément. Je suis prêt à envisager toutes les solutions possibles mais je ne sais pas vraiment comment procéder. Merci d'avance pour ceux qui auront lus et voudront bien m'aider.

Cordialement.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 02-04-2020 à 10:30

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Un employeur n'a pas à justifier pourquoi il refuse une rupture conventionnelle. Il peut même très bien ne pas répondre du tout à la demande d'un salarié, laisser la proposition lettre morte. Envoyer recommandé sur recommandé n'y changera rien, une rupture conventionnelle ne s'envisage que de gré à gré, sans aucune pression, contrainte, moins encore chantage.

    Ensuite, vous comprendrez que sur un forum à vocation juridique personne ne va vous inciter à commettre auprès de votre employeur une faute afin d'essayer d'obtenir un licnciement disciplinaire.

    D'ailleurs, nombreux sont ceux qui se sont essayés à l'abandon de poste (absence non justifiée) sans se douter que l'employeur peut laisser courir sans réagir. Et dans ce cas c'est une impasse, salaire à zéro euro, pas de rupture du contrat donc pas de solde de tout compte et pas d'attestation pour s'inscrire au Pôle Emploi. De plus pas de certificat de travail à produire devant un éventuel futur employeur, et possiblement situation hors la loi si embauche ailleurs sans tenir compte des interdictions de cumul d'emplois.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    LCDP Le 02-04-2020 à 17:53

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre réponse.
    Est-ce qu'il m'est possible de démarrer une nouvelle activitié pendant la durée de ce congé sans solde ou bien est-ce que cela est impossible ?
    Je vais potentiellement avoir un poste similaire mais dans un secteur d'activité très différent et géographiquement dans une autre région.

    Cordialement.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés