Logo Juritravail

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Convocation et/ou entretien préalable

Visiteur

Le 12-01-2022 à 19:25

Bonsoir.

Je ne suis pas sûr d'être dans la bonne catégorie mais c'est ce qui m'a semblé le plus approchant. 

Je vais tenter d'être le plus clair possible.(du coup, ça va être un peu long) 
Je suis ouvrier des travaux publics et j'ai déjà posté sur ce site concernant des non rémunérées que mon employeur me demande d'effectuer. (j'appelle "mon employeur" le directeur d'exploitation de la société dans laquelle je suis salarié) 
Voir : https://www.juritravail.com/Forum/35-heures-temps-de-travail/conseil-juridique/1-heure-avant-l39embauche/id/1567114
Grace à vos réponses j'ai pu préparer un courrier lui demandant de régulariser ma situation.
Cependant, alors que je m'apprêtais à remettre ce courrier à mon employeur (directeur d'exploitation), un de mes proches m'a demandé si je pouvais prouver me propos. Avançant que rien, dans mon contrat ne permettait de justifier mon courrier et que mon employeur (directeur d'exploitation) pourrait argumenter que je viens "en avance" de mon propre chef. Et que, dans ce cas, il n'avait pas à me rémunérer ce temps. Il m'a conseillé de commencer par faire "l'idiot" en me conformant strictement aux termes de mon contrat.
Je l'ai donc écouté et me suis rapproché, hier, du directeur d'exploitation (je sais, c'est redondant) de la société dans laquelle je suis salarié pour l'informer que dorénavant je ne ferai QUE les quarante heures prévues par mon contrat et que s'il voulait que j'en fasse plus j'étais tout à fait disposé à les faire mais que je voulais un écrit.
Bien évidemment il a refusé de me faire qlq écrit que ce soit. Je lui ai alors demandé s'il préférait que j'Embauche au dépôt ou directement au chantier. Ce à quoi, après moulte palabres fumeux (je précise que même s'il a avancé divers arguments aussi aberrants que fantasques, laissant entendre que JE refusais de prendre le véhicule de la société et donc me soustrayais à mes prérogatives, l'échange est resté courtois et le ton n'est jamais monté) il a fini par répondre : au chantier. 
Je ne prends donc plus le véhicule de la société. Non pas parce que je ne le veux pas, mais parce que j'embauche directement au chantier. 
Il s'est présenté à moi aujourd'hui, sur le chantier, pour me demander si je comptais rester sur mes positions ou si j'allais "rentrer dans le rang". 
Ayant répondu que je ne comptais pas changer d'avis, il m'a alors "prévenu" que je serai convoqué pour tirer les choses au clair. 
Parce que je le vois venir, ma question est la suivante : puis-je refuser de me présenter à cette convocation si elle est prévue hors temps de travail ? Et donc, puis-je exiger que cet entretien ai lieu pendant les heures de travail ? 

Vous remerciant par avance de vos éclairages. Cordialement. 

 


Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page