Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


CONVOCATION POUR UNE SANCTION

Visiteur

Le 04-05-2019 à 18:45

Bonjour,

Je suis convoqué pour une sanction suite au courrier reçu. IL n'est pas noté sanction "disciplinaire" ou "sanction pour un éventuel licenciement" est-ce légal ? A moins que mon employeur souhaite uniquement m'infliger une sanction telle qu'un avertissement, un blâme mais en aucun cas me licencier. QU'en pensez-vous ?

Merci de votre reponse? 

sALUTATION DISTINGUEES 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 05-05-2019 à 07:58

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Un avertissement ne nécesite pas d'entretien préalable .
    .
    Si votre lettre ne mentionne pas que vous pouvez vous faire assister lors de l'entretien préalable, on peut en déduire qu'il s'agit d'une sanction autre qu'un licenciement
    .
    Une mise à pied disciplinaire par exemple 
    mais il se peut que l'employeur attende vos explications pour décider de la nature de la sanction  .
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page