Logo Juritravail

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Délai de prévenance et Rupture pendant période d'essai initiale

Visiteur

Le 27-02-2019 à 14:20

Bonjour,

 J'ai été embauchée en tant que cadre le 02 novembre 2018 avec une période de 4 mois qui doit se terminer le 01er mars 2019.
J'ai été notifiée par oral ce mardi 26 février 2019 qu'il n'y aurait pas de renouvellement de la période d'essai.
Si je comprends bien les textes, l'employeur aurait dû me prévenir le 1er février soit un mois avant la fin de ma période d'essai initiale. Est-ce exact ?
J'ai également lu que le délai de prévenance ne pouvait pas prolonger la période d'essai mais mon employeur me propose de continuer pendant 1 mois afin de trouver un autre poste.
A-t-il le droit de me proposer une telle situation alors qu'il ne voulait pas renouveler ma période d'essai ? Suis-je en droit d'exiger une indemnité compensatrice pour non respect du délai de prévenance et de partir le 1er mars avec cette indemnité dans mon solde de tout compte ?
Je vous remercie par avance des réponses (éventuellement documentées) que vous pourrez m'apporter rapidement.
En effet, suivant ce à quoi j'ai droit, je quitterai ce jeudi 28 février 2019 au soir sinon, je serai obligée de venir le 1er mars voire après.
Cordialement,
DeNouveauEnRecherched'Emploi

PS. je précise que je dépend de la convention syntec.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 27-02-2019 à 15:23

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Je confirme que l'employeur était tenu de respecter un délai de prévenance de 1 mois après 3 mois de présence - A défaut,  il doit vous règler avec le solde de tout compte les jours de travail entre le 2 et le 25 Mars sachant que le contrat prendra fin le 1er Mars au soir .
    .
    Comme c'est souvent le cas , la rupture d 'une période d'essai faite oralement par l'employeur peut engendrer une situation de conflit au niveau du respect du délai de prévenance .
    .
    Aucune obligation pour vous d'accepter de continuer à travailler après le 1er mars , ce qui serait contraire à toute logique et aurait pour effet de vous faire passer d'office en CDI.
    .
    Ceci n'aurait été possible que si l'employeur n'avait pas rompu la période d'essai et si vous aviez accepté de signer un avenant pour renouveler la période d'essai  ( Il fallait obligatoirement votre accord écrit )
    .
    Membre

    Le 04-03-2019 à 22:59

    Bonsoir,
    Merci de votre réponse qui m'a confortée dans ce que j'avais compris.
    J'ai fait valoir mes droits.
    Cordialement
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page