Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


demission

Visiteur

Le 26-12-2012 à 10:40

Bonjour,
Du fait du départ en retraite d'un de mes employeurs la SCM qui m'emploie actuellement va être close au 31.12.2O12. On me propose d'être "reprise" par un autre employeur et pour cela je dois "signer une démission" à la SCM avant de "signer" un nouveau contrat... Le terme de démission me gêne.. même si l'on m'assure que cela se fera en même temps (il n'y aura aucune période d'essai).. D'autre part mon salaire doit être revu à la baisse, baisse compensée me dit-on par l'adhésion à une Mutuelle de l'établissement... Que faire ?
Merci de me répondre rapidement.
Cordialement.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 26-12-2012 à 20:30

      + 150 messages


    Bonsoir,

    si vous démissionnez, vous devez bien savoir que vous n'aurez aucun droit sur la perception des allocations chômages.

    Il vaut mieux vous assurer au préalable de vous renseigner sur votre nouveau contrat de travail, donc prendre connaissance de toutes les clauses qui figureront sur votre nouveau contrat de travail afin de ne pas avoir de surprise le jour où l'on vous demandera de signer votre démission et de signer votre nouveau contrat.

    Par ailleurs, il est préférable de signer une rupture conventionnelle plutôt que de démissionner. Cependant il y a des délais à respecter 15 jours pour l'homologation et 15 jours pour la rétractation.

    Ce qui semble être très juste au niveau du timing.

    Là où je ne suis pas, c'est la reprise. Vous serez toujours dans les mêmes locaux ou vous changez d'établissement ?
    Il faut savoir que lorsqu'une entreprise ferme et est rachetée, le nouvel employeur doit conserver les contrats en cours, donc les contrats de travail.

    S'il souhaite modifier des clauses contractuelles, un simple avenant et des négociations suffisent, mais surtout pas une démission.

    Enfin, concernant le salaire, vous êtes seule maitre. Si vous pensez que les accessoires à votre rémunération sont de bonne qualité et valent la perte d'une partie de votre rémunération, pourquoi pas. A vous de juger. Mais si la perte est trop grande, je pense que c'est une erreur.
    0
    + -
  • Membre

    Le 26-12-2012 à 21:18

      + 10 messages


    Bonsoir et merci pour la réponse..
    Concernant le contrat de travail, bien que travaillant depuis plus de vingt-cinq ans dans ce secrétariat médical, je n'ai jamais eu de contrat en ma possession..
    Le lieu de travail sera quasiment identique, peut-être d'autres locaux mais toujours au sein de la clinique qui désormais m'emploierait.. en me "mettant au service" de nouveaux médecins..
    De toutes façons j'apprécie votre réponse qui me met en éveil sur certains points..
    Il va de soi que je vais attentivement lire le prochain contrat avant de le signer...
    Encore merci pour votre service.
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page