Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Dois-je accepter la rupture conventionnelle ou licenciement pour une cause réelle ?

Visiteur

alexandre.b89 2020-06-17 22:40:22

Bonjour,

 J'ai 31 ans et je travaile dans une entreprise depuis 2017 en tant que assistant marketing - agent metrise (2.5 ans d'ancienté), je viens de recevoir la proposition de responsable RH pour une repture conventionnelle, 

La questionne c'est que dois-je accepter ? 

Esc-ce que le licenciement n'est pas plus avantageux dans ma situation? 

Quelle est la carrence et ....



Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 18-06-2020 à 00:01

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Une proposition de rupture conventionnelle n'est qu'une proposition, rien ne vous oblige à y donner suite.

    Mais vous ne prenez aucun risque à engager la discussion, vous pouvez accepter un entretien pour échanger sur la proposition que l'on vous fait, vous pouvez demander un deuxième entretien pour en rediscuter / négocier, et sachez que même si vous en arriviez jusqu'à la signature de la convention de rupture vous auriez encore 14 jours après avoir signé pour vous rétracter avant que la convention ne soit envoyée pour homologatiion à l'inspection du travail (la DIRECCTE).

    Au minimum l'indemnité de rupture doit être équivalente au montant de l'indemnité légale d'un licenciement (sans quoi la convention de rupture ne passerait pas l'homologation). Vous pouvez essayer de négocier davantage, par exemple en faisant valoir les difficultés socio-économiques actuelles pour retrouver un travail => calculez votre perte de revenus au pire si vous deviez rester deux ans au chômage; prenez aussi en compte le fait que vous n'aurez le maintien gratuit de la complémentaire santé de l'entreprise que pendant au maximum 12 mois, ensuite ce serait à vous de vous la payer si vous n'aviez pas repris de travail salarié; prenez en compte aussi les avantages en nature que vous perdez peut-être avec votre emploi (?)... tout cela se discute et se monnaye quand c'est l'employeur qui est à l'initiative de la rupture.

    Ensuite, si cette rupture se faisait, en vous inscrivant au Pôle Emploi le délai avant indemnisation (période de différé) dépendra du montant de l'indemnité que vous aurez spécifiquement obtenu (en sus de l'indemnité minimum légale) + un délai de carence incompressible de 7 jours pour traitement de dossier.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page