Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Entretien préalable

Visiteur

Le 17-05-2022 à 12:07

Bonjour , Je suis victime de harcèlement moral et humiliation publique depuis plusieurs mois par mon employeur suite à ma découverte de nombreux manquements à ses obligations et déclarations frauduleuses , mon intention n’était pas de combattre mais de proposer des solutions afin de rejoindre le cadre légal , mais le harcèlement à perduré et a engendré de lourdes conséquences sur ma santé et sur la boîte , souffrant aujourd’hui d’un burn out avéré et d’autres soucis de santé cumulés , j’ai été contrainte de m’arrêter. durant cet arrêt , mes collaboratrices ont été malmenées afin que mon employeur puisse rassembler des griefs à mon encontre , je reçois donc un courrier de mise à pied à titre conservatoire, dans laquelle figure une date d’entretien préalable je prend mon courage à deux mains afin d’écrire un courrier officiel dénonçant les pratiques maltraitantes et abusives et brisant chacun de ses pseudos griefs mais dans laquelle je propose également une issue amiable afin de mettre fin a ce périple destructeur et La je reçois il y a deux jours un mail mielleux , ou de nouveau on m’appelle par mon prénom , on me propose une visio afin de m’éviter un déplacement et j’en passe . sur ma boîte pro me demandant si j’étais disponible pour l’entretien préalable j’avais été explicite dans mon courrier en disant que soit ils allaient au bout de cette procédure , et je solliciterais un avocat pour contester la procédure et attaquer pour harcèlement soit ils me proposaient une issue amiable . Ma question : dois je malgré tout faire cet entretien ? Malgré que tous les griefs aient été exposés de part et d’autres ? Quel intérêt ? N’étant pas en état psychique et physique d’assurer un tél entretien ( j’ai la nausée rien en imaginant les voir ) et ayant répondu de façon claire à leurs attaques , ai je l’obligation d’y assister à cet entretien ? Si je n’y assiste pas , quelles conséquences ? Merci mille fois de votre aide Bien cordialement

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 17-05-2022 à 12:54

      + 750 messages


    Bonjour,
    Assister à un entretien préalable à un licenciement n'est pas une obligation pour le salarié, mais ne bloque pas la procédure de sanction. Votre employeur pourra décider d'une sanction sans entendre votre défense.
    Quelles que soient ses intentions réelles ou ses torts, votre employeur fait preuve de bonne volonté en vous proposant de réaliser l'entretien en visioconférence ou en vous demandant votre avis sur la date.
    S'agit-il d'un entretien préalable au licenciement ? Si oui, avez vous des représentants du personnel ?
    En effet, dans certains cas vous avez la possibilté d'être assisté par un collègue de votre choix voire un conseiller du salarié.
    J'attire votre attention sur les points suivants :
    - le dossier de l'employeur à votre encontre ne semble pas vide, puisque vos collaboratrices ont témoigné contre vous ; si elles maintiennent leurs propos, il n'y aura pas de raison de vous croire vous plutôt qu'elles ;
    - même si votre employeur a commis des fautes, voire du harcèlement à votre encontre, et que cela peut être prouvé, cela ne démontre pas votre innocence dans les accusations qui sont portées à votre égard (un voleur peut être victime de vol) ;
    - votre employeur doit prouver ses accusations à votre égard, mais vous devez à votre tour prouver ce dont vous l'accusez (le harcèlement moral) ;
    - votre employeur ne semble pas avoir été intimidé par vos menaces de prendre un avocat, il a juste adapté sa stratégie avec habilité ; il pense donc avoir ses chances.
    Puisqu'on parle d'avocat, ce ne serait pas une mauvaise idée d'en trouver un (voyez votre protection juridique ou faites appel à un syndicat). Il est nécessaire de vérifier si votre dossier "accusations de harcèlement" est assez solide pour tenir devant un juge, surtout que vous semblez avoir détaillé tous vos arguments par écrit à votre employeur... qui a donc le temps de préparer sa défense.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page