Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Fin de période d'essai

Visiteur

loomy1911 2020-04-12 06:57:52

Bonjour,

Je suis Responsable QHSE et j'aimerai votre avis sur la fin de ma période d'essai que j'estime abusive. Lors de l'entretien, 3 raisons ont été avancées :

principalement mon manque d'expérience dans le terrassement alors que je les avais alertés sur ce point lors de mon recrutement et qu'ils m'avaient assuré que ce n'était pas un problème, que je serai formé et accompagné, ce qui n'a au final pas été le cas (la formation est bien inscrite dans mon EAE mais non programmée). Mon chef a même reconnu lors de l'entretien que me recruter avait été une erreur car ils n'avaient pas le temps en agence de me formerla qualité d'une note de calcul qualifiée de "torche cul" pour laquelle je n'ai eu aucun retour ni aucune précision sur ce qui n'allait pas un mail que j'ai transféré pendant le confinement alors que mon chef était en copie et s'en occupait déjà.
Rien ne m'a été reproché sur la qualité de mon travail depuis mon Embauche, ni dans mon EAE ni lors du renouvellement de ma période d'essai.
Ils n'ont pas décalée la fin de ma période d'essai alors que l'agence a été fermée 2 semaines en fin d'année et que je suis en chômage partiel depuis le 26 mars. Au final ma période d'essai n'aura duré que 4 mois au lieu de 6.
Je me pose la question de savoir si la situation actuelle n'a pas précipité la décision. Et en tout cas, j'espère que le fait que j'ai alerté en début de semaine dernière que je ne pouvais pas traiter certains sujets car j'étais alors en chômage partiel ou le fait que j'ai émis des réserves pour aller sur un chantier pour une réunion d'une heure alors qu'il y a 3h30 de trajet ne sont pas les vraies raisons.

Vous en pensez quoi?
Merci de vos retours

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 12-04-2020 à 08:46

      + 1000 messages


    Bonjour
    .
    La rupture "supposée "abusive d'une période d'essai est rarement requalifiée par les prud'hommes puisqu'il est très difficile de le prouver et quand c'est le cas, les dommages et intérêts alloués sont les mêmes que pour un licenciement abusif de CDI , c'est à dire 1 mois de salaire brut (barême macron) + paiement du préavis non effectué
    Il s'agit d'une procédure "au fond " qui prendra au moins 12 mois et qui nécessite l'assistance d'un avocat spécialisé en droit du travail
    .
    Autant dire que peu de salariés se lancent dans une telle procédure longue et couteuse avec des chances de succès aussi incertaines
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés