Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[FONCTION PUBLIQUE] ARE après une rupture conventionnelle suite à disponibilité d'office

Visiteur

Le 24-03-2022 à 14:34

Bonjour,
Petite question concernant le droit à ARE pour les foncitonnaires après rupture conventionnelle.
Au 1er avril 2019, j'ai pris une disponibilité pour convenance personnelle.
Au 1er juillet 2020, j'ai été placé par ma collectivité en disponibiité d'office faute d'emploi vacant (ceci après ma demande de réintégration). A cette occasion j'ai bénéficié de l'ARE.
Au 31 décembre 2021, pour mettre fin à cette disponibilité d'office, une rupture conventionnelle a été signée entre la collectivité et moi.
Aujourd'hui, la collectivité, en auto-assurance, refuse de me verser l'ARE au prétexte que je ne dispose pas de suffisamment de jours travaillés (dans la période référence d'affiliation - en l'espèce 30/01/2019 au 31/12/2021). Pourtant ma durée totale d'indemnisation n'est pas échue.
Et vu d'un autre oeil, pourrait-on considérer que la collectivité à volontairement laisser courir le temps avant de parler de rupture conventionnelle, pour échapper à cette obligation d'ARE, en faisant en sorte que la période de référence n'intégre plus suffisamment de jours travaillés ?
Quelqu'un peut-il m'éclairer sur le sujet ?
A vous lire.
Cordialement,
Ludovic

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 25-03-2022 à 17:29

      + 1000 messages


    Bonjour

    Difficile de répondre à votre question puique la situation exposée sort totalement du cadre de l'assurance chomage dans le secteur privé 

    La disponibilité d'office (imposée) qui est indemnisée au titre de l'ARE n'existe que dans le secteur public 

    Néanmoins, Il est certain que la disponilité du 01/04/2019 au 30/06/2020 n'entre pas dans l'affiliation pas plus à mon avis que la disponibilité imposée du 01/07/2020 au 31/12/2020 puisque vous avez perçu des allocations ARE

    Sinon , cela reviendrait à indemniser 2 fois la période en disponibilité imposée si l'on considérait qu'il faut l'assimiler à une période d'affiliation 

    Ce qui est aussi curieux , c'est le fait que l'administration ne se base que sur les 24 derniers mois pour calculer la durée d'affiliation alors que Pole emploi se base actuellement sur la 35 derniers mois pour tout le monde (24 + 11 mois de confinement) même en ayant travailé en continu pendant les 24 derniers mois 

    VOIR les fiches 3 et 4 : Guide_Chomage_2021_WEB.pdf (fonction-publique.gouv.fr)

    L
    IEN : page d'accueil (pole-emploi.fr)
    Membre

    Le 28-03-2022 à 06:45

    Bonjour,
    Merci Milou pour ces éléments.
    Faut-il comprendre qu'il y a, aujourd'hui, un vide juridique sur ce type de situation ? Faut-il en passer par le TA pour éclaircir cette affaire ?
    En l'espèce, il me reste des droits à indemnisation dont je ne peux pas bénéficier, faute d'un changement administratif de situation, situation en partie provoquée par l'administration (aucun poste à me proposer lors de ma demande de réintégration, incitation à repartir en dispo pour convenance personnelle, délai de réponse particulièrement long laissant de fait passer les échéances charnières,...).
    Belle jounéee !
    Ludovic
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page