Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licencié après date de préavis

Visiteur

Roxaba 2020-02-02 22:57:53

Bonjour,

 J ai commencé mon travail le 6 janvier  pour un cdd de trois mois pour un poste, et je devais être en CDI par la suite sur un autre poste. Le 31 janvier la directrice m annonce qu elle arrête avec moi pendant mon préavis, si je ne me trompe pas pour un cdd de moins de 6 mois normalement le préavis ne peut dépasser 15 jours , le problème c'est que sur mon contrat il est marqué 1 mois de préavis.  Je suis un peu perdu surtout qu elle m à débauché et que je me retrouve sans rien. Puis je faire appel au prud'homme ? Et que puis je demandée? Merci de votre réponse. 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    FD Le 03-02-2020 à 05:10

      + 1000 messages


    Bonjour,

    La rupture anticipée du CDD peut intervenir à l'initiative de votre employeur, dans les cas suivants :
    - inaptitude constatée par le médecin du travail ;
    - faute grave ;
    -
    force majeure : il s'agit d'un événement extérieur irrésistible ayant pour effet de rendre impossible la poursuite du contrat.

    Le préavis est calculé à raison d'un jour par semaine compte tenu :
    - de la durée totale du contrat, renouvellement inclus, lorsque votre contrat comporte un terme précis ;
    - de la durée effectuée lorsque votre contrat ne comporte pas de terme précis.

    Quoi qu'il en soit, le préavis ne peut excéder 2 semaines.

    Lorsque l'employeur met fin au CDD de manière anticipée, en dehors des cas autorisés par la loi (faute grave, force majeure ou inaptitude du salarié constatée par le médecin du travail), le salarié peut prétendre au versement de dommages et intérêts.

    Rapprochez-vous d'une organisation syndicale de votre choix dans votre département afin de mettre en place une action juridique en bonne et dûe forme.

    Cordialement.

    Visiteur

    Roxaba Le 03-02-2020 à 06:24

    Merci pour votre temps et votre réponse. Je vais aller au prud'homme je pense. Bonne journée .
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés