Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement abandon de poste... besoin de conseils!

Visiteur

Le 03-01-2007 à 11:52

Bonjour et tout d'abord merci pour toute les infos que j'ai pu recueillir sur ce forum,

Je vous expose mon cas sans trop rentrer dans le détail :

je suis informaticien depuis 5 ans dans ma société et j'ai demandé à quitté cette dernière le 05/07/2006 pour des raisons personnelles (rapprochement familial) et professionnelles (pas ou peu d'augmentations + aucune évolution de carrière envisageable + travail récurrent). j'ai volontairement anticipé mon départ pour permettre à mon employeur de me trouver un successeur.
Mon employeur m'a clairement fait savoir qu'il ne souhaitait pas me voir partir et m'a proposé un avenant à mon contrat que j'ai refusé.
j'ai posé ma démission, vu qu'aucune solution n'a été trouvée pour me faire rester, le 17/11/2006 pour un départ définitif le 15/12/2006 (lettre signée par mon employeur). Sur mon contrat de travail, j'avais 1 mois de préavi mais ma convention collective m'en donnait 2 (pourtant la lettre était signé). c'est à partir de là que la situation s'est dégradée concernant mon cas...(tensions, refus de congés, réunion ayant pour but de m'user psychologiquement etc etc...).
J'ai eu un entretien avec ma drh qui m'a trouvé un arrangement à l'amiable. Vu que les intérêts de mon employeur était de me garder le plus longtemps possible, elle m'a proposé un licenciement pour "abandon de poste" mais à condition que je reste jusqu'au 5/01/2007. l'avantage pour moi est de toucher mon chomage et, pour eux, de ne pas avoir de procédure à faire et de ne pas me payer d'indemnités de licenciement....
j'ai accepté même si financièrement et moralement, je n'y trouvais pas mon compte ( frais de trajets du fait de mon rapprochement familiale = 20000km en 3 mois + moralement difficile à tenir 6 mois depuis le 05/07 + obligé de refuser d'autres potes)

Cette situation a rebondissement étant assez compliquée, j'aurais voulu savoir les risques que j'encourais ... et savoir si, je n'étais pas leurré car ce licenciement est basé purement sur une relation de confiance entre ma drh et moi-même (pas d'écrits car pas légal). D'autre part, quels sont mes recours s'ils ne font pas ce qu'il m'ont dit (sachant que, contrairement à ce que je leur ai dit, je n'ai pas détruit ma lettre de démission signée par mon employeur) ?

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

Amicalement,

Jule

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 03-01-2007 à 12:19

      + 10 messages


    Bonjour,
    parfois je demande qui fourni la vaseline... Dans votre cas, c'est clairment vous !
    En cas d'abandon de poste, rien n'oblige votre taulier à vous licencier. De plus vous ne pouvez pas vous inscrire au chomage, n'étant pas licencié et pour finir, cerise sur le gateau vous n'êtes pas libre de tout engagement... donc impossible de travailler ailleurs !

    Votre lettre de dém n'a plus aucune valeur puisque le terme en es totalement dépassé...
    0
    + -
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 13:52

      < 10 messages


    Ils m'ont "vendu" le licenciement pour abandon de poste car , pour eux, c'est plus simple et plus rapide sur le plan administratif (donc pas de procédure longue...)

    Je me rend compte, par le biais de vos réponse, que ma situation reste "bancale"...

    Dans tout les cas, il faudra bien que l'employeur statue sur mon sort lors que j'aurai officieusement quitté la société...
    Ils m'ont expliqué qu'ils allaient m'envoyer 2 courrier + 1 convocation pour l'entretien (il ne faut pas que je sois présent d'ailleurs) et , enfin, 1 lettre de licenciement pour toucher mon chomage...

    Pensez vous que la démission aurait été un meilleur choix dans mon cas ?
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 13:59

      < 10 messages


    par contre, concernant le message de bill, normalement, si j'abandonne mon poste, ils doivent me licencier non?
    et, comme ils me l'ont expliqué, ce n'est pas une faute lourde donc je peux toucher mon chomage ?
    Ma drh a mis en avant les failles du systeme en me disant que, même elle, si elle partait demain en laissant sur le carreau sa société, elle toucherait quand même le chomage...
    0
    + -
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 14:35

      + 10 messages


    Votre taulier n'as aucune obligation de vous licencier pour abandon de poste !
    relisez les messages précedent !
    0
    + -
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 14:38

      < 10 messages


    J'ai relu votre message précédent et je m'excuse par avance de ma naïveté mais s'il ne me licencie pas ... dans quelle situation suis-je ?

    merci d'avance
    0
    + -
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 14:50

      + 10 messages


    Il ne vous restera plus qu'a démissionner ! Avec biensur un préavis a respecter....
    0
    + -
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 15:03

      < 10 messages


    mais je ne pourrai pas démissionner vu que j'ai abandonné mon poste ...
    0
    + -
  • Membre

    Le 03-01-2007 à 16:45

      < 10 messages


    merci pour votre réponse PM
    Cependant , je souhaiterais apporter une rectification : pour mon employeur, la lettre de démission a été détruite... donc , je n'ai jamais démissionné.
    Par ce fait, je me retrouve salarié...en attente d'un licenciement pour abandon de poste qui prendra effet le 05/01/2007.
    Je comprends que cette situation vous paraisse bizarre du fait que mon employeur connaisse ma date d'abandon de poste !!
    tout ceci résulte d'une négociation pour que je puisse au moins touher le chomage.
    Cependant et j'en suis bien conscient, il n'y a pas d'écrits et je m'en remet, fatalement, à la confiance mutuelle entre ma drh et moi.

    Dans tout les cas, si je quitte mon poste ce vendredi, je devrais recevoir un courrier avec AR mardi prochain...Dans le cas où, je ne reçois pas cette lettre et du fait qu'ils ont détruit ma lettre de démission (exceptée l'exemplaire que j'ai en ma possession)...je ne peux pas me retrouvé chez moi tout en étant encore salarié...

    ...je ne sais pas si je me fais bien comprendre...
    wink je l'espère et merci d'avance PM car je n'en ai parlé à personne et rien que le fait de vous écrire et de me sentir entendu...ça fait du bien!
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page