Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement après avoir était agressé

Visiteur

FatMoh 2020-06-26 11:49:29

Bonjour, J’ai besoin de conseils svp. Mon mari travaillait en déplacement sur l’an commune de Rennes en tant qu’intérimaire dans une usine automobile. Ils travaillait que le week-end Vendredi, samedi et dimanche. Le samedi (Janvier 2020) il s’est disputé avec deux collègues, l’un d’entre eux l’a étranglé sur son poste de travail. Le chef passait par là, il a calmé et séparé c’est tout (aucune mesure n’a été prise à l’encontre de l’agresseur). Le lendemain, mon mari est allait s’expliquer avec le monsieur qui l’avait étranglé et (visiblement de façon préméditée) l’oncle de ce dernier est arrivé par derrière, a maintenu mon mari et le premier en a profité pour lui porter un coup de poing à l’arcade. Mon mari s’est dégagé de la situation en rendant un coup de poing. Ils ont été conduit à l’hopital par l’ambulance et mon mari n’a plus eu le droit de revenir sur site. Mon mari a été viré sur le champ au même titre que ses agresseurs (faute lourde). À la suite de ça mon mari est rentré chez nous dans le nord de la France. Il a parlé au responsable de son agence d’emploi du lundi : Mon mari : (il explique les faits puis lui demande) est ce que je percevais mes IFM et ICCP ? Le responsable d’agence : oui tkt pas je vais te les verser par contre on va faire une rupture de contrat conventionnel et toi de ton côté tu me feras un papier de démission que j’en garderais que pour moi au cas où tu ne tiendrais pas ta parole (je pense qu’il voulait dire dans le cas où tu nous attaquerais). Mon mari : vous savez que vous devez me verser mes salaires jusque la fin de mon contrat ? (fin de contrat en mars 2020). Responsable d’agence : non on peut pas on va faire un licenciement pour faute grave. (Lors du licenciement pour faute grave les IFM et ICCP ne sont pas dûes et les salaires non plus bien entendu) Bien sûr il n’a pas fait cette lettre. Il n’a reçu aucun papier lui notifiant son licenciement ni convocation ni attestation d’employeur pour pouvoir percevoir son chômage) Le 14 mars (veille de sa fin de contrat) après les avoir appelé des centaines de fois, nous avons reçu l’attesration d’employeur. Nous avons passé le confinement avec 0,00 de revenu pour un couple et un enfant en bas âge en passant. Aujourd’hui, j’aimerais savoir s’il y a un recours, tout d’abord pour récupérer ses salaires, contester le motif de licenciement, et savoir si la responsabilité de l’entreprise utilisatrice ainsi que de l’agence d’emploi est engagé ? (Car vu la tournure des choses nous comptons porter plainte contre ses deux parties) Veuillez m’apporter des réponses claires svp. Merci par avance pour vos réponses et conseils. Cordialement.

Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page