Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement et depressio,

Visiteur

Laura_IT 2020-10-27 23:26:10

Bonjour,

Je souffre de dépression depuis janvier,

mes patrons m'ont récemment fait part de leur mécontentement concernant mon travail, devenu difficile à gérer en raison de ma maladie. dans cette situation, ils m'ont fait comprendre qu'il était approprié pour moi d'arrêter (=démissionner?) et de faire une pause, sans proposer l'arrêt maladie.

Ils m'ont laissé une semaine pour réfléchir, après ça j'ai dit que je ne voulais pas abandonner mon travail mais que j'allégerais peut-être mes responsabilités. Mes patrons ont refusé, ils m'ont dit qu'ils y avaient aussi pensé et qu'il valait mieux que j'arrête.

Alors, ne voulant pas arrêter, j'ai dit que je parlerais au médecin d'un arrêt maladie.

J'ai eu 15 jours d'arrêt.

De toute évidence, la motivation de continuer à travailler avec eux s'est éteinte, suite à plusieurs phrases, comme "tu ne peux pas être dans cet état juste parce que t'as pas un copain, les temps ont changé, maintenant ces choses se font plus tard".

J'ai passé un annéé en depression, avec le covid en avril + 2 rechutes, ils m'ont vivement conseillé plusiers fois de demenager plus proche au boulot (pour eviter le teletravail pendant les greves,etc) j'ai quitté mes super colocs de 80 m2, pour me retrouver dans 20 m2 juste au debut du confinement et payer un moyer beaucoup plus chér.

Je pense que je vais quitter mon boulot, mais je ne sais pas trop comment procéder. Avez-vous un conseil à me donner ?

Je soupçonne aussi qu'ils ont l'intention de me faire partir depuis quelques mois maintenant (ils ne me regardent plus dans les yeux, ils ont changé d'attitude et surtout il y a un certain temps... avant de parler de ce qu'ils m'ont dit... pendant que je n'étais pas là, ils ont interviewé une fille qui avait des expériences similaires aux miennes, sans postes ouvers).

Si quelqu'un a des suggestions, je serais très reconnaissante...


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    FD Le 28-10-2020 à 04:06

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Mettez-vous en arrêt plus souvent, le temps qu'il faut pour faire le point, vous remettre en état, puis en concertation avec votre médecin et celui du travail tentez une inaptitude. Cela vous permettra de prendre du recul, de vous reposer, et à eux de pouvoir vous remplacer sans qu'ils soient obligé de vous metre la pression. Il faudra du temps pour vous déclarer inapte mais dans le contexte actuel il y a peu de solutions.
    Cordialement.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page