Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


licenciement intérim

Visiteur

sam49 2008-05-21 09:57:55

bonjour à tous,

voilà mon problème:
Depuis 3 mois je travaille pour une industrie en intérim.
A mon entretient d'embauche, le responsable du quai, là ou je travaille, m'assurais de 2 choses:
la 1ière de payer nos poses contrazirement à beaucoup d'autres entreprises d'après leurs dires....
effectivement nos poses nous sont payées et apparaissent sur la feuille de paie comme une rémunération à part; mon 1er problème est que déjà ces poses bien qu'en contrat de 35h nous sont payées sur les heures supplémentaires (c.a.d. au délà des 35h....) mais ne sont pas comptabilisé dans le temps de travail à déclarer au Assédic...
Le 2ième et qui est le réel objet de ma démarche est celui ci:
voilà 3 semaines/1mois j'étais d'équipe de nuit pour la 1ière fois; tous les salariés y compris le responsable CHSCT ainsi que celui qui devait me former ont alertés pour dire que 4j de formations pour gérer seul le vendredi était trop court. On a prévenu 2 semaines avant, puis la semaine précédente en rappelant aussi que celà faisait 15j que j'attendais l'autorisation de conduite des chariots élévateurs...
Bien sur le lundi je n'avais toujours pas les clefs ni l'autorisation et durant la semaine la charge de travail ne nous a pas laissé le temps d'être formé.
Le vendredi donc ce qui devait arriver arriva et arriva doublement fort qu'il y a avait du travail pour 3 et que j'étais seul...
Bref le lundi le responsable me supprime mes heures de nuit suiventes sans même m'en parler déjà et sans même me remplacer ces heures supprimées alors qu'il les avait donné à un autre intérimaires pour pouvoir le former 2 semaines cette fois ci....
Mon problème est que durant ces 15j sans horaires et bien que tout le monde soit au courant sur les quai, j'ai pris des sisposition pour cette semaine vacante car aussi entrain de réhabilité une maison pour en faire des chambres d'hotes (choses là encoreque tout le monde sait y compris mes chefs)...
Nos plannings sont pourtant à 6 semaines et 6h avant de débaucher mon chef m'a mis des heures pour cette semaine sans même là encre me prévenir;
voyant celà le vendredi a 19h30 j'appelle mon chef pour lui expliquer mon incapacité à pouvoir être là car j'avais organisé en 15j cette semaine....
Aujourd'hui ils ont alerté ma boite d'intérim pour abscence injustifiée et me demande de démissionner afin de ne pas me payer mes IFM (indemnité de fin de mission) alors que mon contrat se termine le 31/08...

Est ce simplement normal ou légal car ma boite d'intérim ne veut rien entendre de ma part et que je sents le renvois pour faute grave ou qu'ils ne se gêneront pas pour faire comme si j'avais démissionner alors que je n'ai rien signé....

Pouvez vous m'aider me conseiller car je suis un élément sérieux toujours arrivé le 1er sur mon poste de travail.

Merci de votre écoute

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    sam49 Le 21-05-2008 à 12:54

      < 10 messages


    Pourquoi personne me donne son avis ou ses conseils car je croyais que ce genre de site était là pour ca....!!!!!!
    0
    + -
  • Membre

    sam49 Le 21-05-2008 à 21:44

      < 10 messages


    veuillez déjà excuser mon impatience et vous remercier de votre réponse.

    J'ai contacté aujourd'hui un ami travaillant encore dans l'entreprise concernée et m'a dit que mon planning avait été encore rechangé pour faire apparaitre cette semaine de libre...
    Ma boite d'intérim semblait au courant et me disait que mon cas serait statué demain -

    L'inspection du travail j'ai essayé de les joindre toute la journée mais à chaque fois tous les conseillers étaient pris; j'ai pourtant appelé 10 fois...
    Quand à me rapprocher d'un syndicat ce dernier me demanderait d'abord une adhésion avant de m'aider....

    Je sais aujourd'hui que j'ai raison d'être révoluté de cette situation pour différentes raisons propres et personnelles mais aussi à cause de ma boite d'intérim qui insistait tellement pour que je démissionne et qui au vue de mon refus m'a dit qu'elle allait contacter leur service juridique; et depuis rien même pas un avertissement, et encore moins un licenciement...

    De toute façon maintenant dans l'entreprise ou je bosse ça va être la guerre s'ils sont obligés de me reprendre et après la mission ma boite d'intérim me lachera au mieux ou me dénigrera au pire; les deux sans doute même...

    Je cherche maintenant à trouver une solution de départ à l'amiable mais le fait d'avoir tenue tête fait que de toute façon is ont tous les choix pour me pourrir la vie...

    Je regrette seulement de voir que l'intérimaire est bien souvent considéré comme un "commis" comme une girouette que l'on dispose à son gré malgré de longues missions....

    On verra bien demain lol

    Merci pour votre réponse et veuillez encore m'excuser pour mon impatience mais quand la mêlée est là on a guère de temps pour réagir et agir.

    Merci
    +1
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    sam49 Le 22-05-2008 à 11:10

      < 10 messages


    Ma boite d'intérim vient de m'appeler pour me convoquer cette après midi

    Pouvez me guider dans les arguments à avancer pour ma défense?

    Merci
    0
    + -
  • Membre

    sam49 Le 22-05-2008 à 11:54

      < 10 messages


    Merci

    Je me doute ou sais à peu près ce qu'ils vont me dire;
    je comptais bien argumenter ainsi pour me défendre mais ça va être chaud vu qu'ils ont déjà pris fait et partie pour l'entreprise concernée lol

    Ai je un recour un recour au cas ou?
    +1
    + -
  • Membre

    sam49 Le 22-05-2008 à 12:40

      < 10 messages


    c'est déjà ce que j'ai expliqué à ma boite d'intérim car ils m'ont harcelé pour que je démissionne; mais ai toujours refusé -

    Quand au recours je m'en doutais moitié; l'intérimaire est souvent seul face à ce genre de problème....

    ce qui me surprend le + c'est que ma boite d'intérim outre le fait qu'ils ont énormément insisté pour je démissionne et après avoir essuyé tous mes refus, m'ont dit qu'ils contacteraient leur service juridique en laissant sous entendre qu'il avait la parade;
    mais si celà avait été le cas le jour même il aurait réglé le problème alors que là j'ai même pas encore reçu un avertissement et encore moins un recommandé pour me dire que je suis renvoyé -

    Qu'est ce que celà peut bien vouloir dire?
    0
    + -
  • Membre

    sam49 Le 22-05-2008 à 15:02

      < 10 messages


    Personne n'a d'idée sur la stratégie ou les intentions de ma boite d'intérim pour ce RDV de cet AM?
    car j'imagine qu'ils ont déjà toutes les réponses y compris la conclusion de ce RDV
    0
    + -
  • Membre

    sam49 Le 22-05-2008 à 21:33

      < 10 messages


    l'entretient a débouché sur une fin de contrat négociée à l'amiable ou je pourrais toucher mes IFM et congés payés; ils m'ont même proposé de poursuivre la mission mais j'ai préféré arrêter car demain l'histoire se serait renouveler pour d'autres motifs -

    Leurs intimidations de début de semaine n'étaient que du vent pour simplement ne pas me payer mes IFM car à l'arrivée il n'avait en fait rien à ne me reprocher -

    Tout ça est tellement petit sans parler du fait que l'on m'a sali pour rien...

    Difficile de comprendre leur motivation.....

    Merci de vos conseils
    +1
    + -
  • Membre

    sam49 Le 23-05-2008 à 09:47

      < 10 messages


    je n'avais rien anticipé - Je connais simplement bien les façons de faire de l'intérim car je travaille ainsi depuis 1999 -

    Ma colère était que je viens de m'installer dans cette partie de région de mon département, que je viens d'investir énormément dans de l'immobilier, que c'était ma 1ière mission chez eux, avec eux, et que, outre le besoin de travailler, je ne voulais certainement que celà se passe ainsi: "je passe pour qui maintenant à leurs yeux"....

    De plus c'est la secrétaire de cette même boite d'intérim qui me la joué à l'intox, qui m'a mis la pression pour que je démissionne en me menaçant même de faire intervenir leur service juridique....

    Les IFM sur 4 mois sont minimes et ils connaissent l'entreprise pour laquelle je bossais et ils savaient les embrouilles qui s'y déroulaient;
    J'ai un cv plus que sérieux et professionnel en plus d'être moi même rigoureux et professionnel dans mes façons d'agir au travail alors ou était leur intérêt de me mettre plus bas que terre....

    Moi ces façons de faire m'écoeure et si je n'avais pas eu peur d'eux, je serais dans la même position avec mes IFM en moins -
    Ils viennent pourtant de renouveler mes permis voilà 1 mois et pourtant il me traite comme un chien et font tout pour me culpabiliser, me rejetter la faute alors que dès le début il savait.....

    Quel est l'intérêt de ce jeu minable: économiser 300 euros....!!!
    Franchement c'est petit et dangereux d'agir ainsi car autant je suis quelqu'un de gentil et serviable autant je peux tout casser quand on me fait un p'tit dans le dos gratuitement....

    En plus moi maintenant je n'ai plus confiance en ma boite d'intérim alors je crois qu'avant de crier au feu ou d'appeler la police il est préférable d'avoir un deuxième son de cloche; mais là ils n'ont même pas essayé
    Ils ont d'abord préféré me salir, me menacer, m'arnaquer, me manipuler et quand ils ont vu que je ne plierai pas, ils sont devenu agneau: stratégie stupide à mon sens car ils ont perdu quelqu'un de sérieux, de professionnel et qu'en plus je déconseillerais leur agence à chaque fois que l'on m'en parlera...

    Je trouve seulement lamentable de voir comment on samuse avec la "précarité" pour mieux manipuler la personne et après on nous parle de motivation alors qu'eux ne connaissent même pas le béhaba du respect...

    Merçi quand même pour votre écoute et vos conseils
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page