Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement pour faute grave à effet immédiat

Visiteur

Christine Magneville 2016-01-10 09:55:17

Bonjour,

Je suis travailleur handicapé (80%), salarié depuis 8 ans dans la même entreprise, j'ai été convoquée à un entretien préalable le 22/12/15,car le 2/12/15, j'avais oublié un sac de monnaie sous ma caisse, le dit sac a été "retrouvé" dans ma poubelle par une collègue mal intentionnée car ayant été reclassée (promotion)début septembre après 5 ans d'attente malgré les préconisations de la Médecine du Travail après un accident du travail (20% IPP), cela avait créé une énorme jalousie.Je donnais toute satisfaction à mon nouveau poste.
J'ai été convoquée le 4/01/2016 par courrier remis en main propre à 15h pour comparaitre le 7/01/2016 à 15h devant une commission paritaire disciplinaire, je cite " afin d'émettre un avis sur le prononcé d'une éventuelle sanction du 2ème degré".
Désirant aller consulter mon dossier au plus tôt vu la justesse de délai de prévenance, je devais m'y rendre le 5/01/16, mais à 14h45, un mail de la Direction m'avisait que je devais impérativement me présenter à la médecine du travail à 15h15 ce jour là, je n'ai donc pu aller consulter le dit dossier que le 6/01/16.
Bien évidemment, en un si court laps de temps, je n'ai pas eu le temps de rassembler toutes les pièces à décharge, cette fois ci j'étais toutefois accompagnée d'un DP.
Il a été prononcé après un délibéré de dix minutes, un licenciement pour faute grave avec effet immédiat, peu au courant des procédures, j'ai demandé par 2 fois devant le DP si je devais me présenter à mon poste en attendant les documents, Madame Sxxxxx Dxxxxx, Directrice Générale a répondu par 2 fois que non, mais je ne voudrais pas être accusée en plus d'un abandon de poste, aussi, pourriez vous me dire ce que je dois faire ?
De plus, la sanction étant fortement disproportionnée à la faute puisqu'elle n'a pas nui au bon fonctionnement de l'entreprise, je désire solliciter l'aide de l'inspection du travail afin de présenter le dossier aux Prud'hommes.Je précise que si j'ai bien commis un oubli cette fois ci que je n'ai jamais eu aucun avertissement en 8 ans.

Hier, je reois un R.A.R qui me déclare en absence injustifiée les 23 et 24/12/2015, or, choquée par l'entretien de la veille, j'étais malade, j'ai bien envoyé l'arrêt à l'employeur et à la CPAM qui en a tenu compte mais l'employeur lui dit n'avoir rien reçu, j'ai même avisée la direction que je quittais le travail car je ne me sentais pas bien du tout, je les ai rapellé 2 h plus tard pour annoncer un arrêt de5 jours, j'ai lesjournaux de mes appels ou ceux ci y figurent bien!Cela peut il servir de preuve? de plus, mes collègues m'ont vu le 23 et partir ensuite.

En vous remerciant

Cordialement


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    belenus Le 10-01-2016 à 11:01

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous parlez de commission paritaire, vous travaillez dans le secteur public ?
    0
    + -
  • Membre

    Christine Magneville Le 10-01-2016 à 11:07

      + 10 messages


    Je travaille pour un CE d'une grande entreprise publique, nous n'avons pas les mêmes statuts
    Moderateur

    belenus Le 10-01-2016 à 11:10

    Si vous êtes salariée d'un comité d'entreprise, votre employeur est le CE et la direction n'a aucun droit.
    Membre

    Christine Magneville Le 10-01-2016 à 11:16

    Il y a une Directrice Générale, un Directeur des restaurants dont je dépends...Le CE a lui seul a environ 500 employés de divers domaines, restauration , loisirs, billeterie, etc
    Moderateur

    belenus Le 10-01-2016 à 11:46

    Votre cas est très particulier, il faudrait voir avec le secrétaire du comité d'entreprise, car c'est lui votre employeur.

    Quand à l'inspection du travai,vous pouvez la soliciter, mais elle vous dira probablement de voir avec un syndicat, en tout cas ce n'est pas l'IT qui vous aidera à monter votre dossier pour les prudhommes. 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Christine Magneville Le 10-01-2016 à 12:00

      + 10 messages


    C'est en effet très difficile de s'y retrouver dans les méandres de l'organigramme de l'entreprise, j'ai bien le nom d'un secrétaire sur mon contrat de travail mais je le pensais hierarchiquement inférieur à la Directrice générale du fait du terme "secrétaire".
    Je désire contester ce licenciement, je dois donc saisir les prud'hommes moi même de suite ?
    Moderateur

    belenus Le 10-01-2016 à 12:18

    Oui, mais ne le faites pas seul, contactez un syndicat pour vous aider à monter votre dossier et qui vous diras si vous avez une chance de gagnez.
    +1
    + -
  • Membre

    Christine Magneville Le 10-01-2016 à 12:21

      + 10 messages


    Je vous remercie Benelus pour les précisions que vous m'avez déjà apportées, je suis novice sur ce forum et j'espère que vous me pardonnerez si je ne poste pas au bon endroit.
    Bien cordialement
    C.M.

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page