Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement qui traîne (CDI Temps partiel)

Visiteur

Le 21-04-2019 à 16:16

visitor.pngVisiteur

Jerome062019-04-21 16:16:14

visitor.pngVisiteur

Jerome062019-04-21 16:16:14

Bonjour à tous,

Jusqu'en décembre dernier j'occupais un poste de conducteur scolaire en temps partiel en région parisienne. Fin novembre 2018, je préviens mon employeur que je vais arrêter car je souhaite déménager dans le sud de la france.

Il refuse un licenciement à l'amiable, prétextant que le délai est trop court dâici la fin des vacances de Noel. On se met d'accord pour un abandon de poste à la reprise le 7 Janvier 2019. Les parents des élèves que je transporte sont au courant, mon remplaçant trouvé, tout est ok.

Janvier, je suis dans le sud de la France, jâai trouvé un nouvel emploi à temps partiel.

Le temps passe, pas de nouvelles de mon employeur. En mars je fini par l'avoir et il m'annonce que le recommandé a été envoyé le 22 Février 2019 (je trouve ça déjà un peu tard) mais l'adresse n'étant pas exacte, retour à l'envoyeur. Il me renvoie à nouveau le courrier, (objet: absence injustifiée), que je reçois bien cette fois-ci.

Dans ce courrier il est fait mention de mon absence à compter du 7 Janvier mais également dâune somme que je dois rembourser, expliquant quâen Janvier 2019 jâai été payé par erreur. Etant en pleine installation je nây avais pas prêté trop attention et je pensais quâil sâagissait de mon solde de tout compte. En fait, jâai été payé comme si jâavais travaillé durant le mois de janvier, quelle belle organisation !

Jâai mon ancien employeur au téléphone et je lui explique ma situation qui devient problématique, je nâai pas été licencié je nâai donc pas le droit de toucher le chômage, le Pôle Emploi complétant mon salaire en fonction de ce que je déclare. Je lui explique également que je nâai pas la somme demandée car jâai déclarée au Pôle Emploi cette somme et jâai donc reçu moins dâargent que si je ne lâavais pas déclaré.

Plus de nouvelles de nouveau, jâai dû le relancer encore, il finit par me répondre quâil attend que je restitue lâargent, je lui explique de nouveau ma situation et il me dit quâil va envoyer les documents. Je reçois le 19 Avril 2019 une lettre de convocation à un entretien préalable à une mesure de licenciement fixé au 6 Mai 2019 (!!!!!!!!!!!!!), je nâen reviens pas et je me retrouve totalement désemparé et dans une situation financière très complexe. Tout ça repousse encore la date du licenciement.

Jâai lu que le délai maximum pour licenciement pour abandon de poste est de 6 semaines et nous en sommes très loin.

Jâaimerai savoir si son attitude est correcte et légale ? Comment dois-je procéder ? Quels sont mes recours et possibilités ?

Merci dâavance pour votre aide.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 21-04-2019 à 17:37

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Pas de recours possible puique l'employeur n'est tenu par aucun délai pour vous licencier - c'est un risque majeur que prennent tous les salariés qui font un abandon de poste.
    .
    A compter du 6 Mai et en l'absence de votre présence à l'entretien préalable, l'employeur disposera d'un délai d'1 mois pour vous liciencier
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page