Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement / Rupture conventionnelle

Visiteur

Le 27-02-2009 à 23:46

Bonjour,

J'espère que quelqu'un pourrait me conseiller, j'avoue que je suis un peu perdu.

Voila ma situation :

Je suis actuellement en négociation avec mon employeur pour une rupture conventionelle de mon cdi
A la suite de plusieurs différends avec 2 collegues nous pensons, moi et mon emplyeur, que le mieux est que je quitte l'entreprise.
Mon employeur a engagé un conseiller pour mener à bien cette négociation. Aujourd'hui nous nous somme mis d'accord sur l'indemnité de départ.
Apparement tout va donc bien dans le meilleur des mondes.
Mon probleme c'est qu ce conseiller a décidé mon employeur a mener en parallelle une procedure de licenciement. Son argument étant que si je me retracte pendant les 15 jours legal après la signature de la convention on sera revenu au point de départ et qu'une procédure de licenciement à mon econtre sera plus difficile a mener parce que mon anciennette passera le cap des 2 ans juste pendant ses 15 jours. (Qu'en est-il exactement ?)
Il m'a proposé le calendrier suivant :
- Mercredi : entretien préalable au licenciement (j'ai recu la lettre de convocation) suivi de l'envoi de la lettre de licenciement que je devrais recevoir vendredi ou samedi.
- Lundi signature de la convention de rupture à l'amiable qui annule la procédure de licenciement
Et ensuite si je me rétracte reprise de la procedure de licenciement.

Evidemment tout ça me semble très louche et connaissant la façon dont mon employeur a précédemment piégé d'autres employés je peux vous dire que je ne lui fait aucunement confiance. Ca sent vraiment l'entourloupe. J'ai peur que le lundi rien ne se signe ou que même ça soit mon patron qui se rétracte.

Je ne sais pas trop quoi faire.
Que pensez vous de cette façon de faire et de ce calendrier ?
Est-il légal de mener ces 2 procédures en paralelle ?
Comment me proteger de cette procedure de licenciement ?
Je tiens à préciser que je ne vois pas quele faute mon employeur pourra me mettre sur le dos pour justifier mon licenciement.Il m'a parlé d'incompatibilité dhumeur mais ça ne peut en aucun cas faire une cause de licenciement.
Et il est clair que s'il me licencie je le trainerais devant les prud'hommes.

Je n'ai aucune trace écrite de tout ça.
Je pensais écrire un courrier recommandé à mon patron ou j'explique que j'accpete la proposition de rupture conventionelle qu'il m'a faites et ou je lui demande de modifier le motif de l'entretien de mercredi pour en faire l'entretien de signature de l'accord e rupture conventionellle.
Pensez vous que ça me protége ?
Est-ce vraiment utile ?


Merci pour vos conseils.

Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page