Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


LICENCIEMENT

Visiteur

LAURENTPATRICK 2011-05-01 12:30:07

Bonjour,


Mon meilleur ami est à l hôpital depuis 2 jours, état grave.(tentative de suicide car trop de pression au travail)Son employeur va lui envoyer une lettre de licenciement pour faute grave.(il a commis 3 petites erreurs de délivrances en quelques mois)
L hôpital a envoyé un lettre recommandé à son patron pour l arrêt de travail et certificat d hospitalisation.(il est à hôpital psychiatrique a présent)
Le patron a t il le droit de le licencier dans ces conditions?
De plus, le patron souhaite un rendez vous dans son bureau la semaine prochaine afin de régler les modalités de son licenciement.
Mais, il ne pourra absolument pas aller au r.vous, il est hospitalisé minimum 1 mois.(beaucoup plus à mon avis)...
Je m inquiète beaucoup pour lui.
Que faire?
Merci à tous pour vos précieuses aides.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Alainverce Le 01-05-2011 à 15:41

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Malheureusement, ni la maladie ni l'hospitalisation n'interdisent les licenciements.

    Sur le rendez vous, je suppose qu'il s'agit d'une convocation pour un entretien préalable à un éventuel licenciement.

    Hélas, là aussi on ne peut pas le repousser sauf accord de l'employeur.

    Mais si votre ami est licencié, il faudra voir avec quelqu'un de compétant pour éventuellement aller aux prud'hommes.

    0
    + -
  • Avocat

    Maître Thomas ROUSSINEAU Le 05-05-2011 à 16:38

    ( Barreau de PARIS )

    Bonjour,

    Je suis d'accord avec "fatigué". Il faudra étudier point par point la lettre de licenciement et apprécier si une action devant le Conseil de prud'hommes est envisageable. De plus, même si d'un point de vue procédural, l'emloyeur est en droit d'engager une procédure de licenciement, le faire dans un tel contexte ne manquera pas d'influer sur l'appréciation des conseillers prud'homaux, à condition que l'employeur soit au courant de la cause de l'hospitalisation.

    Bien cordialement, tr

    +1
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés