Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Mise à pied conservatoire

Visiteur

Le 27-06-2022 à 19:03

 Bonjour

 

Après quelques absences injustifiées, mon entreprise m'a convoqué au bureau afin de me notifier d'une mise à pied conservatoire à compter de ce jour, dans l'attente de "l'entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement" dans 8 jours.

La RH me notifie qu'à la suite de cet entretien je recevrait leurs conclusions entre 2 et 30 jours. (Et serait donc toujours en mise à pied pendant la durée de leur délibération, donc sans salaire

Ayant fait une recherche rapide sur internet, je constate que c'est une procédure standard en vue d'un licenciement pour faute grave, or, ces délais me semblent vraiment long..

Si mon employeur fait le choix de traîner pour prendre sa décision je ne sais comment je vais passer le mois suivant.

J'ai cru voir sur internet, que les délai ne devaient pas dépasser une semaine entre la mise à pied et la procédure de licenciement, sinon l'entreprise pouvait être en tord, est ce que cela s'adapte à mon cas ? 

Je voudrais en fait, notifier mon entreprise (aimablement) que ses délais sont beaucoup trop long, mais j'aimerai être sur de ce que j'avance.

 

Je remercie d'avance ceux qui prendront le temps de me répondre 

Très bonne journée à tous


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 27-06-2022 à 19:36

      + 1000 messages


    Bonjour

    Il est vrai que le délai entre la mise à pied conservatoire et la convocation à un entretien préalable de licenciement doit être court  ( autour d'une semaine) 

    Mais cela ne concerne pas le délai écoulé entre l'entretien préalable et le prononcé du licenciement qui ne doit pas dépasser 1 mois si l'employeur invoque une faute grave dans la lettre de licenciement

    Il semble côté employeur que ce ne soit pas encore tranché ...

    Bizarre quand même que l'employeur vous ait signifié une mise à pied conservatoire s'il ne vous reproche que des absence injustifiées;

    La mise a pied conservatoire ne se justifiait que si vous aviez commis une faute grave ou lourde qui nécessitait de vous écarter immédiatement de l'entreprise dans l'attente de l'entretien préalable
    Visiteur

    Le 27-06-2022 à 20:10

    Ah j'ai compris oui merci bien, donc ils respectent les délais pour le moment :)

    Oui je suis aussi très étonné d'être mis à pied pour cette raison, ils n'ont avancé que le sujet de mes absences pour le moment mais des problèmes relationnels ont éclatés dans le service depuis quelques mois et il faut dire que je n'ai pas ma langue dans ma poche ? je présume que ça va être mis sur le tapis à l'entretien.

    Merci pour la réponse, j'en déduit donc que mon employeur qui ne me porte pas dans son c?ur on peut le dire va probablement traîner pour officialiser, ce qui veux dire que du point de vue du salarié dans ce genre de cas on fait quoi ? On rend lappart et on se choisit un pont ? ?

     Merci encore pour la réponse ? plus qu'à croiser les doigts pour qu'ils ne traînent pas 
    Moderateur

    Le 27-06-2022 à 21:03

    On peut supposer que l'employeur maintiendra sa volonté de vous licencier mais rien ne dit qu'il invoquera une faute grave dans sa lettre (Faute grave : pas de préavis à effectuer)

    Je pense qu'il faut attendre l'entretien préalable pour être fixé sur la nature du licenciement bien que l'employeur n'ait aucune obligation de vous dire ce jour-là ce qu'il compte faire.  ( il disposera d'un délai de 48h  pour prendre une  décision)

     
    0
    + -
  • Membre

    Le 27-06-2022 à 23:30

      + 350 messages


    bonjour
    que vient faire le sujet de l'apaprtement dans ce dossier de licencieent ?
    est ce que vous bénéficiez d'un logement de fonction ?
    +1
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page