Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Mise à pied

Visiteur

Shasosi 2020-12-06 22:55:24

Bonjour,

 Étant embauché en tant que cariste depuis environ 5 ans dans une société, sans jamais avoir eu d'accident au travail ni commis de fautes graves,ma hiérarchie m'a sanctionné d'une mise à pied de 3 jours pour avoir endommagé légèrement une nacelle (qui me collait et qui se déplaçait dans un sens de circulation dangereux pour le conducteur selon moi,et sans avertisseur sonore) en la touchant lors d'une manoeuvre avec mon chariot élévateur.De plus,la sanction m'a été notifié sans qu'aucun élu syndical n'ai pu me représenter,et pire encore,sans même que le conducteur de la nacelle n'ait été interrogé!                                                                                                          Que faire? Est-ce légal?


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    FD Le 07-12-2020 à 04:13

      + 1000 messages


    Bonjour,
    En effet, avant de prendre une sanction, autre qu’un avertissement, l’employeur doit convoquer le salarié à un entretien préalable en précisant l’objet, la date, l’heure et le lieu de l’entretien. La convocation rappelle au salarié qu’il peut se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise. Lors de l’entretien, l’employeur indique les motifs de la sanction envisagée et recueille les explications du salarié. La convocation à l’entretien et la notification de la sanction doivent être faites par lettre recommandée ou remise en main propre contre décharge. La sanction ne peut intervenir moins de deux jours ouvrables, ni plus d’un mois après le jour fixé pour l’entretien. Le salarié est informé par écrit de la nature et des motifs de la sanction prononcée à son égard.

    Vioiçi les articles qui précisent ce qui est cité plus haut:
    Code du travail : articles L1332-1 à L1332-3  Procédure disciplinaire

    Vous pouvez vous rapprochez d'une organisation syndicale de votre choix dans votre département afin de vous faire aider à mettre en place une action juridique réparatrice.
    Cordialement. 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page