Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] Mon employeur refuse de me reprendre au travail après un arrêt de travail de plus de 6 mois

Visiteur

Hamdinx 2020-06-04 21:00:46

Bonjour,

 Mon arrêt de travail s'arrête le 12/06/2020,mon employeur ne veutpveut me reprendre au travail le 15 juin et ne veut pas me prendre rendez-vous avec la médecine de travail. Que dois-je faire si il ne m'accepte pas à mon poste de travail?


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 05-06-2020 à 00:52

      + 1000 messages


    Bonjour,

    En premier lieu il faut que vous envoyiez dès maintenant à l'employeur une lettre recommandée avec avis de réception où vous lui rappelez que votre arrêt de travail prendra fin le 12 juin 2020, en conséquence de quoi vous comptez sur lui pour organiser la visite médicale de reprise obligatoire auprès du service de santé au travail, dès la semaine du lundi 15 juin 2020, afin que le médecin du travail puisse prononcer votre aptitude à reprendre le travail. Ajoutez que vous vous tenez bien sûr à disponibilité pour cette visite obligatoire, dont vous attendez donc la convocation.

    Dans ce courrier dont le destinataire est votre employeur, vous pourriez mentionner "copie au médecin du travail" => et vous pourriez adresser un courrier semblable tourné à l'attention du médecin du travail, également en recommandé.

    Ce, au cas où l'employeur ne daignerait pas prendre réception de votre courrier, ni aller le chercher au dépôt postal.

    L'objectif est de vous couvrir vis-à-vis d'un employeur mal intentionné qui par exemple vous renverrait chez vous en prétendant qu'après votre arrêt vous êtes resté en absence non justifiée. Et vous pourrez démontrer ainsi qu'il s'est mis sérieusement en tort au cas où il persisterait à ne pas organiser votre visite de reprise.

    cordialement
    zen maritime

     
    Membre

    Hamdinx Le 05-06-2020 à 11:08

    Bonjour je vous remercie  devotre réponse mais mon employeur à 8 jours après la date de reprise pour me prendre une visite médical aupres de la médecine de travail, pendant ce temps seraisje obligé de me présenter à mon poste de travail ?
    Moderateur

    Zen Maritime Le 05-06-2020 à 11:35

    En réalité votre employeur est censé prendre les dispositions pour organiser la visite de reprise dès maintenant puisqu'il a déjà connaissance de la date de fin de l'arrêt. Et vous allez le lui confirmer dès aujourd'hui en lui envoyant votre lettre recommandée (cf message précédent).

    Mais à supposer que le rendez-vous ne puisse avoir lieu que dans la semaine du 15 juin, voire au-delà selon l'agenda du médecin du travail, eh bien aussi longtemps que vous n'avez pas eu cette visite de reprise organisée par l'employeur le contrat de travail reste suspendu, et votre employeur n'étant pas habilité à décider si vous êtes apte ou non à reprendre votre poste ne peut pas exiger que vous vous remettiez au travail.

    [Avec toutefois le problème s'il ne vous payait pas cet intervalle de temps alors qu'il le doit dans la mesure où vous n'avez aucune responsabilité dans la suspension du contrat]

    Autre chose à savoir, rien n'empêche que vous preniez vous même directement rendez-vous auprès du médecin du travail, en signalant à votre employeur que vous demandez ce rendez-vous parce que vous avez la volonté de reprendre votre travail. Moyennant quoi cela aura valeur de visite de reprise (même si la convocation n'est pas venue de l'employeur)

    En résumé votre cas est ainsi particulier, sachant que l'employeur vous a exprimé qu'il ne voulait pas que vous vous remettiez au travail. Votre objectif dans ces circonstances est de faire en sorte qu'il ne puisse vous imputer aucun tort - comme une absence non justifiée - dont il s'emparerait pour vous licencier sans indemnisté (faute grave). Aussi j'insiste pour que déjà vous vous mettiez à couvert en envoyant les recommandés que je vous ai indiqués.

    De plus, vous pourriez effectivement vous présenter physiquement au jour de la reprise afin, si possible devant collègue témoin, de (re)demander à ce que soit fixé votre rendez-vous à la visite obligatoire d'aptitude devant le médecin du travail. Le but étant que s'il y ait des torts ce ne soit pas de votre côté.

    Enfin, qu'y-a-t-il dans l'entreprise comme représentation du personnel (délégué, CSE) vers qui vous tourner ? Préparez-vous sinon à vous rapprocher d'une organisation syndicale (permanence juridique) au cas où la situation ne tournerait pas bien.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Hamdinx Le 05-06-2020 à 14:58

    Donc je dois me présenter le 15 juin 2020 en demandant une fois de plus la visite médicale de reprise ?  Mais l'employeur à 8 jours après la fin de mon arrêt pour me prendre la visite médicale de reprise . Dois-je me présenter à l'entreprise tous les jours ? Mon salaire serait maintenu? Que dois-je faire si l'employeur n'a pas de poste de travail pour moi ? Je vous remercie par avance de votre réponse cordialement.

    Afficher les 10 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Hamdinx Le 19-06-2020 à 18:26

      + 10 messages


    Je viens d'effectuer le calcul et oui c'est très peu, je vois remercie pour vos réponses .
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page