Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Obligation d'adresser une lettre de contestation salarié pour le conseil des prud'hommes?

Visiteur

Nedj78 Le 23-01-2021 à 14:35

Bonjour,

Je me suis fais licencié le 1er Décembre dernier pour ce qui me semble être un licenciement sans cause réelle et sérieuse. J'ai adressé une lettre de demande de précisions en AR à mon employeur, dans laquelle j'ai aussi brièvement mentionné contester le fondement de motifs, et qui reste sans réponse après 15 jours. Mon avocate me conseille de ne pas du tout adresser de lettre de contestation salarié pour ne pas dévoiler mon jeu et me conseille d'attendre la fin de mon préavis de 3 mois pour qu'elle lui adresse à la place une lettre de mise en demeure aux prud'hommes avec une ouverture sur une conciliation. 

Mes questions sont : Bien que je puisse être en pouvoir de contester d'ores et déjà, est-il judicieux d'attendre la fin de mon préavis pour contester? Est-il obligatoire d'adresser en AR une lettre de contestation salarié à mon employeur contestant point par point chaque motif? La lettre de contestation pourra t-elle être demandé par la juge/conseillers prudhommaux? Est-ce vraiment déterminant pour gagner le procès? 

Que me conseillez-vous? La procédure et délais d'étapes pré-prud'hommes sont assez flous à vrai dire.

Merci par avance pour vos réponses, 

Bonne journée :)


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Alainverce Le 23-01-2021 à 16:03

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Votre avocat a tout à fait raison.

    Il est parfaitement inutile de discuter ou chercher à prouver quoi que ce soit avec votre employeur puisque sa décision est prise, notifiée et définitive.

    Inutile donc de lui dévoiler les arguments que vous allez employer devant les Prud'hommes.

    Les Prud'hommes ne s'occuperont pas du courrier que vous auriez envoyé après votre licenciement mais des faits et leurs preuves ayant motivé le licenciement.

    Donc gardez vous d'envoyer tout courrier et faites confiance à votre avocat.

    Cdt.
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page