Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


On me pousse à changer de travail sans me licencier

Visiteur

Le 26-11-2013 à 15:47

Bonjour,

Je suis actuellement chez un cabinet d'expertise comptable embauché depuis le 01/03/2012 avec un statut cadre. J'ai effectué une période d'essai de 3 mois, renouvelée de 3 mois. J'ai donc été confirmé en aout 2013.

Depuis, les relations avec mes supérieurs (associés) se sont déteriorées et on m'a clairement reproché mon manque d'implication au travail malgré le nombre d'heures que je faisais (en moyenne 45à50h/semaine) et des insuffisances (erreurs dans les dossiers, etc, sans pour autant avoir été sanctionné pour celles-ci et ce depuis la fin de la période d'essai). (j'ai bien vérifié et le motif de licenciement pour incompétence/insuffisance n'est pas qualifiée de faute à proprement dit).

Ces remarques ont bien été précisées sur les évaluations qui ont été faites. Cependant, ils m'ont indiqué qu'ils souhaitaient continuer et espérait que cela évoluerai lors de l'entretien d'évaluation annuel de juillet 2013, tout en m'indiquant, que j'étais considéré en période probatoire jusqu'en octobre 2013 où un nouveau point devra être fait.

Le 25/10/13, lors de l'entretien individuel lié aux annonces d'augmentation et de prime, on me stipule que je n'ai droit ni à l'une ni à l'autre, mais qu'en plus ils souhaitent que notre collaboration s'arrête en ne précisant pas les modalités : ils m'ont clairement dit qu'il serait préférable pour moi que je retrouve un autre poste dans une autre entreprise dans les 2 mois où ils prendront des mesures (sans préciser clairement lesquelles). je leur ai dit que je comprenais et que ce n'était plus viable ni pour moi, ni pour eux, tout en leur précisant que ma situation personnelle était particulière (ma compagne est enceinte etc.) et que je n'accepterais pas n'importe quel travail.

Je tiens également à préciser que je n'ai jamais reçu de blâme, de mise à pied, etc au cours de mon poste.

Aujourd'hui j'ai reçu une invitation dont le titre est "PAD" (je suppose "Point d'Avancement démission") pour faire le point sur mes recherches etc.

J'ai des touches et pour retrouver un poste, je n'ai pas de soucis. Cependant, compte tenu de la législation en place, je souhaite me prémunir d'une situation où les assedics ne me seraient pas dues, à savoir le cas où
: 1- je démissionne,
  2- je retrouve un poste en période d'essai pour un CDI
  3- et pour une raison X ou Y, mon empoyeur ne me confirme pas dans le poste.
--> Dans cette situation je n'ai pas le droit aux allocations assedic car je ne suis pas resté 3 ans consécutivement dans mon poste précédent (point confirmé par pôle emploi que j'ai eu au téléphone)

Par conséquent, je suis arrivé dans une situation où on me met la pression pour que je démissionne, j'ai des pistes, mais je ne peux pas démissionner pour éviter de me retrouver dans le cas précédent.

2 options s'offrent à moi :
Attendre qu'ils me porposent une rupture conventionnelle (qui ne leur coutera pas grand chose (moins de 2ans d'ancienneté))
ou si elle ne vient pas (ou refus de leur part sur la RC), attendre qu'ils me licencie pour faute, en sachant que je ne sais pas ce qu'ils peuvent ressortir et ce qu'ils peuvent qualifer de faute grave/lourde (lourde je ne pense pas qu'ils aient des éléments contre moi, grave je ne sais pas (quel est le degré de gravité ???))

Avez-vous déjà vu un cas similaire et comment réagirez-vous
(en sachant que je ne suis pas le premier demandeur (ils le sont d'abord dans leur volonté de me faire partir)) ?

Merci pour votre retour,

Bien cordialement,

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 26-11-2013 à 16:01

      < 10 messages


    En complément, je peux également ajouter que les reproches éffectués sur les insuffisances et erreurs m'ont été notifiés dans lentretien de la période d'essai qui a été validée et reprécisée lors de l'entretien annuel 1 an après sans qu'aucune sanction, ou blâme n'ai été avancés...

    Merci pour vos retours
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 26-11-2013 à 19:32

      + 1000 messages


    bonsoir

    vous ne faites pas de social dans votre poste ?
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Le 26-11-2013 à 19:57

      < 10 messages


    Bonsoir, 

    Hélas non. Il y a un pôle social mais je n'en pratique pas. 
    Moderateur

    Le 26-11-2013 à 20:15

    et oui dommage ..!!

    donc  1.2.3. vous avez tout compris ...

    attendre la rupture ??  pourquoi ne pas leur proposer ??  car se faire licencier pour faute risque de vous porter préjudice.

    après rien ne vous empêche de chercher un autre travail en négociant votre préavis de départ ...

    bonne soirée



    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page