Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Période d'essai illégale, rupture conventionnelle, que faire ?

Visiteur

Mougrouff 2020-11-18 16:16:39

Bonjour,

 J'ai travaillé 6 mois en stage dans une entreprise qui m'a ensuite proposé un CDI. Le contrat, que j'ai signé, prévoit une période d'essai de trois mois.

Or je me suis renseigné et il semblerait que cette période d'essai soit illégale (j'ai la même activité actuellement que durant mon stage).

Comme les relations avec mon patron se sont pas mal déteriorés je compte quitter la boite.

Sachant que je n'ai pas le droit au chômage je démissionnerai bien mais je ne sais pas si je peux demander des indémnités liées à cette période d'essai illégale ?

Je pensais aussi proposer à mon patron de me verser directement cette indemnité en rupture conventionelle pour eviter le prud'homme.

Mais j'avoue que j'ai un peu peur, est-ce que je peux vraiment faire entendre mes droix ? Est-ce qu'il n'y  a pas une faille qui fait que ma période d'essai est tout de même valide ?


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 18-11-2020 à 19:29

      + 1000 messages


    Bonjour,

    La période de 6 mois de stage équivaut à 6 mois de période d'essai déjà effectuée, puisque le CDI a été signé dans la foulée pour accomplir exactement les mêmes tâches. Vous êtes donc à présent d'ores et déjà confirmé dans votre emploi.

    Lire en cliquant ici => www.service-public.fr  

    Mais je ne vois pas de quelle indemnisation vous voudriez parler ? Vous n'avez subi aucun préjudice, l'employeur ne vous a fait aucun tort.

    NB : ce serait différent s'il voulait rompre le contrat en prétextant que vous êtes en période d'essai. Vous pourriez alors contester et exiger un licenciement puisque vous n'avez pas légalement de période d'essai; quoiqu'il en soit avec votre (quasi) absence d'ancienneté vous n'obtiendriez (quasi) rien.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Mougrouff Le 19-11-2020 à 09:08

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse, je vais simplement déposer ma démission alors.
    Moderateur

    Zen Maritime Le 19-11-2020 à 09:19

    Vous dites "les relations avec mon patron se sont pas mal déteriorés" je peux comprendre que cela vous pousse à la démission, mais est-ce que le comportement de votre employeur s'expliquerait dans ce but, vous pousser à la démission ?

    Vous avez des droits, notamment le droit de ne pas subir de harcèlement moral de la part d'un employeur qui voudrait vous voir dégager.

    Peut-être s'est-il rendu compte que la période d'essai de 3 mois dans votre contrat n'est pas valide, du coup ne pouvant rompre une période d'essai se montre-t-il hostile à votre encontre ?

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Mougrouff Le 19-11-2020 à 09:54

    Je n'irai pas jusqu'au harcèlement moral non, il n'y a juste pas de considération de mon travail.
    Je ne sais pas s'il veut que je démissionne et qu'il fait tout pour mais je me vois mal attendre qu'il me vire. Je préfère autant chercher un travail tout de suite.
    D'autant que, comme vous l'avez dit, je ne peux pas espérer grand chôse en dédommagement.
    Je sais que si je tiens un mois de plus je pourrai avoir le droit au chomage, et ce n'est pas rien. Encore faut-il avoir envie.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page