Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


problème avec mon employeur

Visiteur

Le 24-02-2008 à 16:33

bonjour,

je vais essayer de faire simple, quoique que ce n'est pas mon fort .
Voilà, j'ai signé un CDI à temps partiel 25H par semaine, avec 1 mois de période d'éssai, pouvant être renouvellé . J'ai commençé à travaillée le 20 novembre 2007 dans une maroquinerie dans un centre commercial .

Mon premier souci à été pour ma première paie, mon salaire à bien été virée le bon jour, je n'ai ma fiche de paie par contre que 5-6 jours après et c'est là que j'ai vu que l'on ne m'avait pas comptabilisé et payé 8h . J'en ai donc parlé à ma patronne qui m'as envoyé boulé, en me disant que ça ne la concernait pas, que je m'arrange avec le bureau . Chose que j'ai faite le lendemain . La secrtaire, me disant que ma patronne n'avait pas fait passé ma fiche horaire, contrair'ement aux autres vendeuses, le comptable à fait au mieux, qu'elle en parlerait au patron (papa de ma patronne ) .

Ce Monsieur est venu au magasin, en pleine période de noël, imaginer le monde qu'il y avait dans le magasin, j'étais d'ailleurs avec un client , quand il c'est mis à me parler très froidement et très fort en me demandant combien il me devait en me secouant son chéquier sous le nez . Moi très génée, je lui dit que je ne savait pas, il me manquait 8h sur ma fiche de paie . Il me fait alors un chèque de 60 euros et me le donne en me demandant si ça me suffit ? je ne savait quoi dire, à part qu'il faudrait régulariser celà sur ma fiche de paie de décembre . pas de réponse .

J'ai donc continuer à travailler, sauf que là au mois de décembre c'était jusqu'a des 10h par jour . Je passe sur les 10mn que l'on nous accordait pour manger par terre dans la réserve, parce que rien pour s'assoir, et à côté de la poubelle . Que je finissait toujours une demi heure plus tard tout les jours sans que celle çi soit payé .

Jusqu'a l'avant dernier jour ou j'ai travaillé , il y eu une dicussion entre vendeuses, dont une qui rapportait tout ce que se disait ou faisait au magasin quand la patronne n'était pas là, elle venait d'être embauché à peine deux mois avant, mais avait fait un deale de devenir responsable adjointe, ce qui est arrivé d'ailleurs par la suite .

ENfin la discussion portait sur les Heures supplémentaires que l'on faisait et qui n'était pas comptabilisés, ni payé en heures supplémentaires mais en une petite prime expetionnelle, qui donnait d'ailleurs je l'ai su par la suite" moins que le smic horaire . Là j'ai dit que je n'était pas d'accord, qu'il y avait une nouvelle loi ou les heures sups n'était pas imposables, et que je refuserais ma fiche de paie, si je n'avais pas mes heures marqués .

Le lendemain en arrivant pour travailler à 14h, c'était le 20 décembre 2007, ma patronne s'enferme avec moi dans la réserve et me dit qu'elle ne souhaite plus m'embaucher . Que ça n'as rien avoir avec mon travail dont elle est satisfaite . je lui demande donc la raison, elle mets un bon moment avant de me répondre que je n'arrive pas assez en avance au travail, c'est à dire un quart d'heure au moins .Je lui fais remarqué que ce quart d'heure ne m'est pas payé, ni les demi heures que j'effectue chaque jour depuis 1 mois,que jamais je n'ai été en retard, là elle le prends très mal et m'envois balader .

Tout en me proposant de faire du travail au noir jusqu'a fin décembre, fin des fêtes ce que j'ai bien sur refusé . J'ai continuer à travailler jusqu'au soir, j'ai rendu mes clefs et je suis partie . je reçois un courrier 2 jours plus tard du papa, qui me parle de fin de période d'essai de mon CDD, alors que j'ai signé un CDI . Que je passe au magasin récupérer papier et paie dans les plus brefs délais, ce que je fais la semaine suivante et que je me vois refusé par la patronne qui me dit que ce n'est pas près, que ma paie serait viré en même temps que les autres et les papiers envoyés par la poste .

j'attends donc, jusqu'au moment ou je sais que les autres vendeuses ont été payé et moi toujours rien, j'esaie d'apeller, elle n'est jamais là . Je prends contact avec l'inspection du travail qui me dit de lui faire un courrier en A/R . Et surprise en lisant mon contrat et la lettre du papa, il m'apprenne quand faite, je suis embauchée en CDI que ma période d'éssai ce terminait le 19/12/07 minuit et qu'ayant travaillé le 20 je suis embauché directement . Que c'est donc un licenciement irrugulier et abusif, sans cause réelle et sérieuse .

Il me donne des conseils pour refaire un courrier pour leur exliquer tout ça, qu'ils doivent me faire une lettre de licenciement,me payer ce qu'ils me doivent et que je fais toujours parti de leur personnel et que je dois être payé et ce jusqu'a la fin de mon préavis, qu'ils prennent contact avec moi , me font demandé mes heures supps et non pas cette prime qui est en faite considéré comme des heures au noirs, car je 'avais pas le droit de travailler plus de 33h par semaines .


Tout ça est resté lettre morte, pas de nouvelles, pas de papiers, ni de paie . J'ai été en contact plusieurs fois avec l'inspection du travail et même du controleur du travail, qui à téléphoner à ma patronne pour la mettre en garde qu'elle était en faute et à tout lui énumérer et de lui dire de m'envoyer le tout dans les plus bref délais, 3 semaines après je n'avais rien .

Ils ont été controlé et convoqué sous 10 jours avec tout les documents demandés, vu que la patronne n'était pas à et le papa était retourné dans une de ses maisons en Thailande . Suite à ça, j'ai reçu il y a quelques jours un A/R à mon nom, avec un mots à mon nom de ma patronne "que suite à l'appel téléponique de l'inpection du travail elle avait su que je n'avais rien reçu (foutaise)", et lasurprise, tout les documents ainsi que le chèque n'était pas à mon nom, sans parler de certains documents qui étaient antidatés . je ne pouvais donc rien en faire, et rien sur mon licenciement et mes autres salaires .

J'ai donc suivi les conseils de l'inspecteur du travail , je lui est tout renvoyé en A/R avec une lettre et je suis allée voir un syndicat pour m'aider et déposer un dossier au prud'homm, je n'ai pas les moyens de me payer un avocat .

Tout ça me porte plein de préjudices, je ne peux être couverte par la Sécurité social, ne pouvant pas prouver que j'ai travaillé au moins 60 heures, n'ayant pas mes autres fiches de paies, heureusement que je suis encore assuré sous ma mari, mais si je dois être e arrêt maladie, je ne pourrais pas être payé par les indemnité journalières, malgrés mes 200h effectués . Je ne peux pas rechercher d'emploi, n'étant pas licencié , quoique certains me dise que si et que je 'arrangerais devant les prud'homms, mais j'ai peur que celà compromettre mon dossier . Le pire c'est que j'avais laissé 2-3 CV dans cette galerie marchande au début de mon départ et que la vendredi je reçois un coup de fil d'une boutique qui voudrait m'embaucher pour un CDD à temps complet . Je lui est expliqué mon problème et que j'essaierai de me renseigner, je dois la voir en entretien mardi soir .

J'ai regardé mon contrat et on demande bien que l'on soit libre d'engagement envers un autre employeur, je ne peux donc pas signer à mon avis, sous peine de faire un faux . Si quelqu'un à la réponse à ce sujet ça m'aiderait beaucoup . J'ai vu 2-3 annonces qui m'interressait, mais je n'ai pas postuler, et là on me convoque et je ne pense même pas pouvoir accepter, j'ai 46 ans et n'avait pas travaillé depuis plus de 18 ans, donc je peux vous dire, pas évident pour moi de trouver un emploi .

je suis au bout du rouleau, je stress en permanence, je deviens désgréable avec mon mari et mes 3 enfants, ça me bouffe cette histoire, quand celà va finir et comment . je sais que d'autres salariés on démissionné, en 7 mois, nous sommes 7 ou 8 vendeuses à avoir défilé dans la boutique .

Désolé pour la longueur, je vous avais prévenu que je n'étais pas douée pour faire simple et court . Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me lire, mais déjà d'écrire, ça fait du bien

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 25-02-2008 à 00:48

      < 10 messages


    pour votre réponse, pour les prud'homms, c'est en route . Le problème vous me parler de papier, mais je n'en ai aucun hormis mon CDI signé, ma première fiche de paie, et une lettre de l'employeur qui parle de fin de période d'éssai d'un CDD, ce qui rend nul cette lettre .

    Les derniers papiers que j'ai reçu, je les ai renvoyé à l'employeur, sur les conseils de l'inspection du travail, vu qu'il ne comportait pas nom, il ne me concernait donc pas . Je ne suis toujours pas licencié, et j'avais demandé aux même inspecteur, que si mon employeur me demandit de revenir finir on préavis j'étais obligé d'y aller . Alors coment faire si je travaille ailleurs, je me mets dans l'embaras dans l'autre travail .

    De plus sur un contrat on signe comme quoi, on est libre de tout engagement envers un autre amployeur, à si je signe c'est un faux,enfin il me semble . C'est telement compliqué, même à l'inspection du travail ils e sont pas tous d'accord, et j'ai vraiement peur de faire couler mon dossier au prud'homme .
    0
    + -
  • Membre

    Le 25-02-2008 à 10:45

      < 10 messages


    Bonjour, d'accord je comprends mieux, effectivement je ne sais pas e temps que ça va durer et j'ai trois enfants qui font des études et j'ai besoin de travailler, on ne s'en sort plus . Merci pour votre réponse .
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page