Accueil » Particulier » Droit du travail

Forum Forum Licenciement - Rupture conventionnelle

Proposition de rupture conventionnelle droit salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Bienvenue sur le forum Licenciement & Rupture conventionnelle. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 26-03-2023 à 16:11

Bonjour,
Je me permets ce message car j'ai besoin de votre aide svp.
Je suis en CDI depuis 5 ans et ma patronne me propose une rupture conventionnelle, elle n'a rien à me reprocher mais souhaite la rupture de notre contrat. J'ai envie de l'accepter car l'ambiance de travail s'est bien dégradé depuis un moment. mais pas à n'importe quel prix. J'ai envie de lui proposer un montant d'indemnité minimum car je vais me retrouver sans emploi.
Si je n'accepte pas, que peut elle entreprendre ? Est ce dans mon avantage d'accepter plutôt un licenciement qu'une rupture conventionnelle ? Merci pour votre retour 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 26-03-2023 à 16:36

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Dans une rupture conventionnelle il existe légalement un montant indemnitaire minimum, équivalent au montant d'indemnité d'un licenciement. La convention collective peut prévoir un montant conventionnel plus favorable, qui doit alors s'appliquer. Enfin, rien n'interdit d'essayer de négocier plus, ce que l'on appelle une indemnité supra légale, c'est d'autant plus envisageable lorsque l'on n'est pas demandeur de la rupture et que l'initiative en vient de l'employeur.

    Notez que lors de l'entretien préliminaire, ou lors des entretiens si nécessaires, possibilité de se faire accompagner -> https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19030

    S'agissant d'une négociation cela peut tourner court, et d'ailleurs même après signature d'un accord de rupture la loi accorde deux semaines de délai de rétractation. Refuser la rupture, ou se rétracter, ça n'est en aucun cas une faute, c'est un droit.

    Cela dit rien n'empêchera jamais un employeur de recourir alors au licenciement lorsqu'il veut se défaire d'un salarié. A voir ensuite si le motif invoqué en est régulier ou non, quitte dans ce dernier cas à faire recours auprès du Conseil des prud'hommes.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page

Edition abonné

Autres thèmes associés

gif assurance chien et chat