Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Question sur le fameux "Abandon de poste"

Visiteur

SemajDnolb Le 18-09-2021 à 12:57

Bonjour. Je vous contacte au sujet du fameux "abandon de poste". Evidemment, avant de lancer une discussion ici

J'ai un petit peu retourner Internet pour trouver des infos. Mais il y a quelques trucs que je ne comprend pas,
ou du moins qui sont assez floue.
Du coup : Il est clairement dit que : "Passé un délai de 2 mois à compter du constat de l’abandon de poste, il n’aura plus le droit de le licencier ni même de le sanctionner. " Ce qui veut dire que si il ne lance pas de procédure de licenciement dans les 2 mois, je suis bloqué a durée indeterminé ? Je pourrais passer des mois et des mois en abandon de poste sans possibilité de licenciement ? Du coup, la patron, dans son propre intérêt, c'est mieux pour lui de me licencier ou pas ? Car j'ai vue qu'en général, ils font une procédure de licenciement car sinon ça les handicape plus qu'autre chose. Il a quoi a y gagner a pas me licencier ? Il a quoi a perdre a pas me licencier ?
Merci à vous d'avance pour vos réponses !

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Math64 Le 18-09-2021 à 13:24

      + 1000 messages


    Bonjour,

    " Il est clairement dit que : "Passé un délai de 2 mois à compter du constat de l’abandon de poste, il n’aura plus le droit de le licencier ni même de le sanctionner. "


    Non, l'employeur ne peut juste plus utiliser le motif "faute grave", mais il peut outjours liecencier pour faute simple.

    "
    Je pourrais passer des mois et des mois en abandon de poste sans possibilité de licenciement ? "
    Oui, c'est le risque. Non pas d'impossibilité de licenciement, mais d'inaction de l'employeur.


    "
    . Il a quoi a y gagner a pas me licencier ?"
    Ne pas mettre à charge de la société une personne qui ne veut pas démissionner. Emmerder son ex-salarié. Ne pas avoir à faire de démarches d'une procédure de licenciement.

    "Il a quoi a perdre a pas me licencier ?"
    Pas grand-chose hormis le fait que vous soyez toujours noté dans les effectifs et qu'il ait à éditer des bulletins de salaire, éventuellement en négatif vus que la mutuelle reste elle, à payer.
    0
    + -
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 18-09-2021 à 13:27

      + 1000 messages


    Bonjour,

    La question du délai des deux mois n'importe que pour entreprendre un licenciement disciplinaire au motif de faute grave. Difficile ensuite pour l'employeur d'alléguer qu'il y aurait eu faute grave si en deux mois d'absence non justifiée il n'a toujours pas notifié au salarié qu'il le licencie.

    Autrement dit, en ne faisant rien l'employeur montre que le fonctionnement de son entreprise ne s'en est pas trouvé si perturbé que l'on pourrait qualifier l'absence du salarié de faute grave.

    Rien n'empêcherait toutefois l'employeur de procéder au-delà de ce délai au licenciement du salarié, mais en invoquant non une faute grave mais une faute simple, ce qui impliquerait d'avoir à payer l'indemnité de licenciement.

    Comme rien n'oblige l'employeur à procéder au licenciement, certains laissent traîner des semaines, des mois, comme si de rien n'était. Le salarié en absence non justifiée reste compté dans les effectifs de l'entreprise, son bulletin de salaire indique 0,00 EUR, il n'a pas de solde de tout compte, pas de certificat de travail, pas d'attestation pour le Pôle Emploi. Et il ne peut prétendre être libre de tout engagement pour signer librement un autre contrat ailleurs.

    Un employeur sait très bien que dans cette situation, à l'usure, le salarié qui a abandonné son poste n'aurait d'autre alternative que de soit reprendre son poste, soit démissionner.

    cordialement
    zen maritime

     
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page