Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Refu inaptitude du médecin du travail

Visiteur

Galleron 2019-06-20 17:47:08

Bonjour,

 En arrêt depuis janvier 2019 à ce jour ,pour cause de menace de mort dans mon entreprise par un client 
Je suis suivi par un psy et mon médecin généraliste qui admette  que mon état de santé ne permet pas une reprise de travail.dC j'ai consulté la médecine du travail et lui ne veut pas me mettre en inaptitude mais que je démissionne moi-même de l'entreprise car il est contre le chômage....
Quel sont les recours que j'ai ? Car je suis dans cette boite depuis presque 2ans , et que je ne veux pas partir de moi mm , et que retrouver du boulot cest pas du jour au lendemain.
Merci de m'éclaircir.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 21-06-2019 à 10:50

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Etant donné que vous êtes toujours actuellement en arrêt, votre visite à la médecine du travail n'était qu'une visite dite de pré-reprise et le médecin du travail ne pouvait de toute façon se prononcer en termes d'aptitude/inaptitude. Il ne le pourra qu'à compter du lendemain de la fin de votre arrêt de travail.

    A supposer alors que vous ne soyez pas d'accord avec l'avis qu'il formulera, vous disposerez d'un court délai pour contester, à savoir 15 jours pour saisir le Conseil des Prudhommes en référé (procédure accélérée).

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Galleron Le 22-06-2019 à 18:06

    Bonjour ,
    Merci bcp de votre réponse rapide.en effet vous avez raison je n'ai pas encore repris le travail mais je sais que quand je vais devoir faire la visite pour une pre reprise il va dire que je suis apte de reprendre le travail.je ne sais plus comment faire....
    1 continuer mon arret de maladie ?
    2 retourner au travail mais sans faire le travail demandé ?
    3 faire tout pour que lorsque je ferai la pre visite dire que je ne peux pas reprendre ?
    4 faire une faute lourde ou grave pour être licencier ?
    5 je sais très bien que mon patron ne voudra pas me licencier pour pas begnificier de mon chômage.
    6 une autre solution pour être licencier sans trop abuser ?
    Je suis honnête mais je ne peux pas partir sans toucher mes droits au chômage car si je part de moi-même il faut vite que je trouve un travail pour payer loyer.....
    Moderateur

    Zen Maritime Le 22-06-2019 à 18:19

    Re bonjour,

    Ce que je ne comprends pas bien c'est quand vous écrivez, dans votre premier message : "pour cause de menace de mort dans mon entreprise par un client "

    Une telle menace aurait supposé de porter plainte, non ? Au lieu de cela vous vous retrouvez en arrêt prolongé et suivi par un psychiatre. Comment expliquez-vous cette situation ?

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Galleron Le 22-06-2019 à 18:43

      + 10 messages


    Re bonjour 
    Jai porter plainte et jai eu même 7 jour de ITT
    La plainte n'a pas donner suite. Enfin jai pas eu de nouvelle depuis.
    Après jai été mis en arret prolongé.
    Moderateur

    Zen Maritime Le 22-06-2019 à 18:55

    Oui, mais en quoi cet événement a-t-il eu un retentissement sur votre santé au point de justifier depuis lors un arrêt aussi prolongé ?

    Que risqueriez-vous à reprendre votre travail, vous craignez de vous retrouver à nouveau en présence de la personne qui vous a précédemment menacé ?

    cordialement
    zen maritime
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Galleron Le 22-06-2019 à 23:32

      + 10 messages


    Re bonsoir,

    Oui jai peur de le recroiser et jai une phobi social.Cad que jose plus sortir de chez moi seul et quand une personne s'approche rapidement de moi jai peur.
    Même si je retourne au travail jai la crainte de le revoir et surtout que jai porté plainte contre lui et cest un psychopathe
    Il est tout de même une 1ère fois rentrer dans le magasin avec un ami cagoulé !!!!
    Et la 2ème fois il ma menacé de mort que quoi qu'il arrive il me trouvera hors du magasin tot ou tard....

    Voilà 

    0
    + -
  • Membre

    Galleron Le 22-06-2019 à 23:37

      + 10 messages


    Voilà ce que j'avais écris à mon responsable :

    Je souhaite vous faire part d’un incident qui est survenu le  x x 2019, vers x.
    Thibaut, remi et moi étions derrière le comptoir de vente quand deux clients entrent dans le magasin (1 était cagoulé alors qu’ils étaient venus dans une voiture blanche et non pas en moto). 
    Thibaut s'éloigne au fond du magasin et remi reste avec moi pour suivre l’action commerciale. 
    Je salue le client et lui demande ce qu'il souhaite.
    Il me dit d'un ton menaçant : « Tu te rappelles de moi ? » (Il était venu acheter un téléphone en août dernier).
    Je lui réponds ne pas me souvenir précisément de lui.
    Il me rétorque : « Tu m’as bien vendu le téléphone, l'assurance et les accessoires et tout ça ?... Et tu m’as bien enculé ».
    Je lui demande alors sur quoi je l’ai « bien enculé »....
    Il me répond : « Tu m’as dit que l’assurance c’était pour la casse, non ? Déjà je racle cher, tu vois .... Je paye très cher mon forfait, et je viens de casser mon téléphone qui est passé sous un 3 tonnes et comme tu étais pas là, ton collègue (Guillaume) m’a dit que mon téléphone serait pas échangé contre un neuf mais que j’en aurai un reconditionné. »
    Je lui explique à mon tour clairement et calmement que dans aucun cas les téléphones n’étaient remplacés par des neufs mais par des appareils reconditionnés.
    Je lui montre le contrat qui le mentionne clairement.
    Il poursuit : « Ouais, ton collègue m’a confirmé qu'il sera pas neuf. Donc tu vas faire que le téléphone soit neuf sinon t'auras à faire avec moi. Là, tu vois, je suis assis les poings serrés prêt à te foutre une patate».
    Je le mets en garde : « Méfiez-vous, il y a des caméras ».
    Alors, il se dresse mais son ami le retient et lui dit : « arrête ! arrête ! »
    Je lui confirme que je ne peux rien faire et lui conseille de contacter l'assurance pour voir avec elle si un arrangement est possible.
    « Tu vas pas me dire ce que j'ai à faire. Donc je veux un téléphone neuf car tu vois je racle je racle (je paye cher).
    Je lui ai alors demandé : « Maintenant, vous allez me vouvoyer car moi je ne vous manque pas de respect je vous vouvoie depuis le début ».
    « J’en ai rien à foutre. Je vais continuer à te tutoyer. Je fais ce que je veux. Mais quand le téléphone revient, je veux qu’il soit neuf sinon la patate va partir dans ta gueule ».
    « Bon je vais alors essayer de voir ».
    « Non, t’essaies pas de voir : je veux un neuf ». 
    Je lui ré-explique que c'est impossible et mets un terme à la discussion.
    Membre

    Grégory85 Le 23-06-2019 à 00:24

    bonsoir

    Si la medecine du travail dresse un avid d aptitude, et que vous ne partagez pas leur avis, vous pouvez le contester devant le CPH en référé procedure longue de 4 a 6 semaines.

    Si vous souhaitez rompre le xontrat de travail et béneficier de vos droits aux ARE il faudra solliciter une rupture conventionnelle, ou déclencher un licenciement à votre encontre.

    Sur cette deuxieme option je tiens malgré tout à vous mettre grandement en garde.... l absence injustifié afin de contraindre votre licenciement n est pas forcément la meilleure solution. si votre employeur veut vous embéter, il peut très bien décider de ne pas enclencher la procedure disciplinaire a votre encontre, la situation peut perdurer sur plusieurs mois, et pendant ce temps vous n aurez ni salaire, ni chomage, ni indemnité de la sécurité sociale car vous ne serez pas en arrêt. En bref, cette démarche suppose que vous ayez assez de coté pour tenir plusieurs mois sans ressources...

    l idéal, bah si vous ne pouvez pas revenir, faite prolonger votre arret maladie pour continuer a percevoir les indemnites de la cpam, et profitez en pendant votre arret pour demarcher d autre entreprise afin de changer d emploi.

    il n existe pas de solution miracles pour avoir le chomage, il faut etre privé involontairement d emploi.
    0
    + -
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 23-06-2019 à 06:45

      + 1000 messages


    Bonjour galleron,

    D'après tout ce que vous relatez vous avez subi un stress en étant confronté sur le lieu du travail à un client menaçant, vous ne dites pas (ou alors je n'ai pas vu) si cela a été déclaré en tant qu'accident du travail ?

    Suite à quoi, ou coïncidemment je ne sais pas, les médecins (généraliste et psychiatre) ont diagnostiqué que vous souffriez d'un trouble anxieux à type notamment d'anxiété sociale, ce qui est une forme de phobie reconnue.

    Lorsque ce type de trouble est sévère en termes de manifestations (ex: attaques de panique) et de retentissement dans la vie personnelle et socio-professionnelle, avec une évolution prolongée [vous êtes en arrêt depuis déjà 6 mois] il est envisageable de déposer auprès de la Caisse d'Assurance maladie une demande d'ALD.

    Les troubles anxieux graves peuvent en effet être pris en charge au titre de l'ALD (Affection de Longue Durée) inscrite au numéro 23 du tableau des affections exonérantes = prise en charge à 100%. Voyez avec votre médecin s'il y aurait lieu de faire cette demande. L'attribution de l'ALD étend à 3 ans la durée de versement d'indemnités journalières de sécurité sociale.

    Il me semble en effet, à lire ce que vous écrivez, que la priorité de vos préoccupations doit être de prendre soin de vous, d'avoir le temps qu'il faudra pour votre thérapie, et d'être pour cela dans les bonnes conditions de prise en charge.

    Psychologiquement je pense que vous n'avez pas pour le moment toutes les ressources qui vous feraient affronter des tensions et désaccords, que ce soit avec le service de santé au travail et/ou avec votre employeur.

    cordialement
    zen maritime
    Membre

    Galleron Le 23-06-2019 à 18:13

    Re bonjour ,
    En effet jai un réel besoin de me reposer ( d'oublier les 2 scènes) mais jai bcp de mal. D'autres peuvent peut-être y arrive bien plus tôt mais moi j'en fais des cauchemars....
    Pour l'ALD je ne connais pas comment ça fonctionne...

    Pour répondre aussi à Gregori : je ne compte pas faire des absences injustifiées car je n'ai pas l'âge et surtout manque de maturité et comme tu dis il faut avoir les fonds.on ma plus conseillé de retourne au travail mais en faisant le minimum Cad :

    Vendre juste l'appareil ( sauf assurance et accessoire)
    Rester poli avec le personnel et la clientèle 
    Ne pas faire les objectif vendeur et magasin

    Après connaissant mon patron il va jamais me licencier 

    Membre

    Galleron Le 27-06-2019 à 15:59

    Bonjour  
    Que pensez vous de cette solution ?

    Je suis ici pour des conseils pas de jugement !!

    Je suis prêt à retourner avec la boule au ventre et la crainte qu'il m'arrive quelques choses.... Mais quand jai pas le choix pour gagner ma vie.!!
    Moderateur

    milou27 Le 27-06-2019 à 16:14

    Bonjour
    Faites ce qui vous semble le mieux .
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page