Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Refus de dossier aux Prud'hommes

Visiteur

Le 14-05-2019 à 18:26

Bonjour,
Je suis en abandon de poste depuis juin 2017, pour raison de santé de ma fille handicapée. 
Mon employeur n'a pas suivi la procédure légale de licenciement et je reçois chaque mois des bulletins de salaire à 0.
J'ai maintes fois essayé de le contacter afin de convenir d'un licenciement, mais il n'a jamais donné suite. 
J'ai voulu déposer un dossier au Conseil de Prud'hommes de Marseille,  mais j'ai été refoulée par l'agent d'accueil qui m'a dit que l'employeur peut mettre 10 ans à me licencier s'il le souhaite et qu'il peut même demander des dommages et intérêts.
Quelqu'un pourrait-il me dire s'ils ont droit de refuser le dossier et ce que je risque réellement,  svp ?
Merci par avance. 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 14-05-2019 à 18:50

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Je confirme que l'employeur peut mettre 10 ans à vous licencier voire plus longtemps ....
    .
    Je ne vois pas trop ce que vous pourriez demander au prud'hommes mais certainement pas de condamner l'employeur à vous licencier - ce pourquoi le greffe vous a refoulée en vous évitant ainsi de vous lancer dans une procédure inutile ou l'employeur ne manquera pas de demander des dommages et intérêts pour préjudice subi du fait de votre abandon de poste.
    .
    Aujourd'hui , rien ne vous empêche de démissionner ou bien reprendre le travail
    .
    De toute façon, si vous avez fait un abandon de poste dans le but de toucher le chomage et quand bien même l'employeur vous licencierait maintenant, vous ne pourrez pas toucher le chomage puisque votre absence au travail depuis 2017 ne sera pas retenue comme une période d'affiliation et ne générera pas de droits .
    .
    VOIR page 10 et 11 du LIEN : www.unedic.org
    .
    Plutot qu'un abandon de poste, vous auriez peut être mieux fait de demander un congé de présence parentale 
    Visiteur

    Le 14-05-2019 à 19:14

    Bonjour Milou27,
    Merci de votre message. 
    Néanmoins je ne comprends pas certains points. 
    Ces 2 dernières années, j'ai rencontré des avocats qui ne m'ont jamais dit que je risquais quoi que ce soit,  pourquoi ? 
    Ils m'ont tous indiqué que je pouvais faire une action contre mon employeur pour non-respect de procédure. 
    Je ne peux reprendre mon emploi car j'ai une enfant handicapé,  scolarisée en section spécialisée et qui a beaucoup de rendez-vous de spécialistes en semaine.
    Je ne l'ai pas fait pour le chômage,  non. J'ai même dit à mon employeur que je suis prête à démissionner mais personne ne revient vers moi. 
    Je suis donc condamnée à vivre cette situation sans délai de fin, c'est bien ça ?
    Mon employeur connaît le handicap de ma fille, et refuse tout dialogue. 
    Oui j'ai abandonné mon poste mais si personne ne veut se pencher sur le dossier,  comment dois-je faire ?
    Merci
     
    Membre

    Le 14-05-2019 à 20:44

    Bonsoir, 
    Vous semblez oublier les délais légaux de licenciement en cas d'abandon de poste. 
    A quoi servent - ils si la personne ne peut contester ?
    Et depuis quand un dossier peut-il être refusé aux Prud'hommes ? 
    Et franchement votre manque de considération pour cette personne en détresse avec un enfant handicapé est tout à fait hallucinant. Vous ne connaissez ni son histoire ni son employeur. 
    Je conseille à cette personne de se rapprocher d'avocats au barreau le plus proche de son domicile,  des permanences y sont régulièrement organisées
    Moderateur

    Le 15-05-2019 à 06:43

    Bonjour Sofj13
    Je ne voulais pas en rajouter à vos tourments mais si vous avez rencontré plusieurs avocats depuis 2017 , je ne comprends pas que vous en soyez toujours au même point aujourd'hui ..
    .
    Si vous voulez mettre fin à cette situation , il suffit d'adresser un lettre de démission en LR/AR dans laquelle vous précisez que vous ne ferez pas de préavis.
    .
    L'employeur ne vous réclamera rien bien sur mais il est vrai qu'il est anormal qu'il ne se soit pas manifesté depuis votre absence notamment s'il connait votre situation familiale
    .
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page