Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Refus de RC

Visiteur

Le 08-10-2020 à 09:14

Bonjour, Le 09/09/20 je faisais une demande de RC auprès de mon employeur car je dois quitter ma ville d'origine. Hormis le fait que je me sens plus à l'aise de venir travailler car on est surveiller épier et nos paroles sont toujours mises en doute, mon employeur à refuser ma demande le 17/09  en lettre simple reçu le 19/09 .
Dans ma demande, bien sur, pour éviter les tensions je n'ai pas mentionner ce malaise . Dois-je  répondre à son courrier l'informant que par son refus je reste dans son établissement ? si oui par quelle manière avec AR ou non . Selon la loi elle aurait dû me répondre par lettre avec AR . Je suis ASEM dans une école privée .
Merci pour votre réponse.
Cordialement

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 08-10-2020 à 10:07

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Lorsqu'un salarié propose à son employeur une rupture de contrat sur le mode conventionnel, c'est une proposition, l'employeur n'est aucunement tenu de répondre, et s'il répond il le fait comme il le veut. Il n'y a aucun formalisme.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 08-10-2020 à 10:24

      visiteur


    Merci pour votre réponse. Ma question était surtout pour savoir si moi je devais répondre à son courrier l'informant que je restais de ce fait à mon poste .
    Moderateur

    Le 08-10-2020 à 11:33

    Je ne comprends pas. Vous n'avez pas abandonné votre poste, vous avez continué à travailler, pourquoi donc voudriez-vous écrire pour dire que vous restez en poste ?

    Certes votre employeur a compris d'après votre demande que vous vous voudriez bien partir, ce serait votre intention, mais dans les faits tant qu'un contrat de travail n'est pas rompu (que ce soit par démission, par rupture conventionnelle, par licenciement) il continue à être exécuté sans que vous ayez besoin de le dire.

    Une question d'autre part, quand vous écrivez "je dois quitter ma ville d'origine" est-ce que vous pourriez nous préciser dans quelles circonstances, pour quelle raison..?

    cordialement
    zen maritime

      
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Visiteur

    Le 08-10-2020 à 12:35

      visiteur


    Au fait pour des problèmes familiaux. Mon mari doit s'occuper de son frère qui a de gros soucis de santé et nous sommes dans l'obligation de demanager car nous sommes à 800 km. Mon mari ne travaille plus car il est en longue maladie. Il n'a que nous
    Moderateur

    Le 08-10-2020 à 13:40

    Votre situation est bien difficile. J'entrevois peut-être ce qui serait une solution mais il faudrait l'avis de Milou27...

    1/ Même si votre mari est en ALD (affection de longue durée) je pense que rien ne l'empêcherait, parallèlement au déménagement, de s'enregistrer sur votre nouveau lieu de résidence en tant qu'auto-entrepreneur (micro-entreprise), ce serait simplement pour justifier d'un établissement professionnel à son compte, et peu importe s'il ne doit pas y avoir réellement d'activité.

    2/ Cette création d'une micro-entreprise par votre mari pourrait alors justifier que vous donniez votre démission pour le suivre, car le déménagement aurait pour votre mari une raison professionnelle (en apparence, se mettre là-bas à son compte en auto-entrepreneur)

    3/ Votre démission entrerait dans la catégorie des démissions dites légitimes, c'est-à-dire que vous pourriez prétendre ouvrir des droits au chômage indemnisé, le temps peut-être de retrouver un emploi là-bas

    Question, vous avez un contrat d'agent en école maternelle, depuis combien de temps, et savez-vous comment cela se passe dans votre situation pour obtenir une allocation de chômage ? Cela passe par le Pôle Emploi ?

    cordialement
    zen maritime

     
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page