Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Refus transport PC Portable quotidiennement

Visiteur

Lizard 2020-10-30 08:52:13

Bonjour,

N'ayant pas l'autorisation de faire du télétravail (alors que c'est possible), on doit se rendre sur site tous les jours.

On nous demande de prendre nos 2 pc portables comportant des données sensibles tous les jours dans les transports en commun.

Ma question est de savoir si le refus de transporter ces PC portables peuvent justifier d'un licenciement pour faute lourde.

Merci par avance


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 30-10-2020 à 09:03

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Je ne comprends pas, pourquoi deux ordinateurs portables, les deux sont-ils la propriété de l'entreprise ? Et pourquoi avoir avec vous des portables si vous ne travaillez qu'en présentiel sur site ?

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Lizard Le 30-10-2020 à 10:22

    Bonjour,
    Oui ils sont la propriété de l'entreprise. Il y en a 2 pour des questions d'accès à des zones confidentielles différentes.
    Et pour la question des portables, c'est parce que la politique de l'entreprises est de faire des open spaces sans places attritrées.
    Cordialement
    Moderateur

    Zen Maritime Le 30-10-2020 à 11:01

    Si vous n'avez aucunement besoin de ces deux ordinateurs rapportés chaque jour à domicile, et que la seule raison de les trimbaler avec soi est de laisser place nette le soir en partant, hé bien demandez des casiers individuels où vous pourriez les déposer. Après tout, cela appartient à l'entreprise, alors que cela reste dans l'entreprise.

    Cela vous évitera aussi de vous exposer au risque de vous faire voler les sacoches dans les transports, ou d'en laisser tomber une sur un quai et de détériorer le matériel.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Lizard Le 30-10-2020 à 16:26

    Oui je les laisse déjà dans un casier.
    On nous a demandé de les emmener au cas où le site serait fermé pour raison sanitaire.
    Et j'évite de les prendre exactement pour les raisons que vous avez évoqué.
    Ma question était de savoir si cela pouvait être un motif de licenciement, au cas où le site serait fermé et me mettrait dans l'incapacité de travailler au moins temporairement.
    Cordialement,
    Lézard

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 30-10-2020 à 18:39

      + 1000 messages


    Bonjour Lizard.

    Je n'ajouterais rien aux réponses de Zen que je partage.

    Mais une précision néanmoins:

    Il faut savoir qu'un employeur peut toujours licencier, avec ou sans motif, motif sérieux ou erroné.

    Donc si votre employeur décidait de vous licencier pour quelque raison que ce soit vous auriez définitivement perdu votre emploi.

    Seule vous resterait la possibilité de saisir les Prud'hommes pour faire requalifier votre licenciement et essayer d'obtenir quelques indemnités.

    Vous parliez de faute lourde, il faut savoir que cette dernière n'est acquise que si le salarié a volontairement nui à l'entreprise (vol de documents, violences, etc...).

    Donc même si votre affaire tournait mal elle ne relèverait en aucun cas de la faute lourde.

    C'était juste pour vous informer.

    Normalement ça doit se régler sans aller jusqu'aux extrémités !

    Cdt.
    Membre

    Lizard Le 30-10-2020 à 19:33

    Merci Alainverse pour ces précisions !
    Cdlt
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 31-10-2020 à 09:25

      + 1000 messages


    Quelques remarques complémentaires, au cas où cela tournerait au vinaigre

    1/ Vous écriviez "N'ayant pas l'autorisation de faire du télétravail..." est-ce que les salariés pour lesquels ce serait possible de télétravailler ont formulé une demande, et avez-vous un écrit de l'employeur motivant leur refus ?

    car s'il y a ce refus écrit c'est déjà une raison en soi de ne pas se coltiner la manutention des ordinateurs des bureaux à chez soi, on ne refuse pas le télétravail à un employé tout en exigeant de lui qu'il ait de quoi travailler depuis chez lui 

    2/ Vous écriviez de plus : "On nous demande de prendre nos 2 pc portables comportant des données sensibles tous les jours dans les transports en commun" est-ce que cela a pris forme d'une note de service, d'une consigne écrite...?

    s'il n'y a rien d'écrit c'est comme si cela n'était pas inscrit au règlement édicté par l'entreprise

    3/ Enfin : "...
    motif de licenciement, au cas où le site serait fermé et me mettrait dans l'incapacité de travailler au moins temporairement."

    Dans le cas où le site serait fermé de façon impromptue, sans vous avoir laissé le temps et la possibilité de récupérer d'ordinateur de travail :

    écrivez immédiatement en recommandé avec avis de réception [pour preuve datée] et simultanément par mail pour notifier que vous restez bien sûr entièrement disponible pour continuer de travailler à distance en fonction de l'activité de l'entreprise portes closes et des besoins, simplement il faudrait que l'on vous fasse acheminer par coursier ou transporteur l'équipement informatique et les outils utiles, que vous aviez laissé par précaution sécuritaire en interne dans les bureaux du fait des données sensibles qui sont traitées. 

    cordialement
    zen maritime 

     
    Membre

    Lizard Le 31-10-2020 à 10:05

    Pour te répondre :
    1/Non il n'y a pas eu de demande écrite pendant cette période vous. On nous demande d'aller sur site en prétextant une impossibilité de travail à distance.
    2/Il y a juste une demande par email.
    Merci pour vos conseils.
    Cdlt
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page