Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Retarder signature du contrat pour beneficier du complement d'ARE

Visiteur

Pattone 2019-12-10 18:39:45

Bonjour,

On vient de m'informer mon licenciement économique, avec un RDV planifié dans 1 semaine pour initier la procédure de 21 jours après laquelle je devrais choisir mon option de sortie (CSP ou ARE).

Voyant cette éventualité arriver, j'ai commencé à envoyer des CVs il y a quelques semaines et une société souhaite me donner un poste. Le problème est que le salaire est bien en dessous de mon salaire actuel.

Parce que le poste me plaît beaucoup, je me demande s'il est possible pour moi de prendre l'option CSP au bout des 21 jours pour activer mon chomage rapidement et de signer après cette date le nouveau contrat pour bénéficier du complement d'ARE afin de compenser la perte de salaire. 

Je ne sais pas si cela marcherait en terme de conditions et délais, d'où ma demande. Je ne cherche pas à abuser du système, le fait est que sans ce complément je vais sûrement refuser ce poste et me retrouver au chômage sous une allocation pleine, donc si c'est  possible d'attendre de toucher le chomage avant de signer le contrat pour avoir le complement autant le savoir.

Merci pour votre retour 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 10-12-2019 à 18:52

      + 1000 messages


    Bonjour
    Si vous reprenez un emploi moins bien rémunéré au cours des 12 mois du dispositif CSP - vous pourrez bénéficier d'une Indemnité différentielle de reclassement  (IDR)
    EXTRAIT : www.unedic.org
    .
    Indemnité différentielle de reclassement (IDR)

    Lorsque le bénéficiaire du CSP retrouve, avant le terme du CSP, un emploi moins rémunéré que son emploi précédent pour un même nombre d'heures, il peut percevoir une indemnité différentielle de reclassement (IDR). Il doit en faire la demande auprès de Pôle emploi.

    Son montant mensuel est égal à la différence entre 30 fois le salaire journalier de référence (SJR) ayant servi au calcul de l?allocation de sécurisation professionnelle et le salaire brut mensuel de l?emploi repris. L?IDR est versée pendant 12 mois maximum, sous réserve que l?activité reprise ne cesse pas.

    -=-=

    Si vous renoncez au CSP et optez pour l'are , 70% du salaire brut de l'emploi repris seront déduits de votre are .

    -=-=

    A priori , il vaut mieux opter pour le CSP pour vous libérer plus rapidement.

    Visiteur

    Pattone Le 10-12-2019 à 21:08

    Merci pour vos précisions c'est très clair. 

    Une dernière question, si je signe une promesse d'embauche ou un contrat en décembre pour un démarrage en février, et que je me retrouve au chomage technique début janvier après la periode des 21 jours, alors ai-je droit au CSP, ou non puisque j'ai un emploi qui démarre début février? J'aimerai comprendre si la signature d'un nouveau contrat doit obligatoirement arriver après l'inscription au CSP, et si oui après combien de jours.

    Encore une fois, j'essaye de comprendre comment je peux me mettre en position d'accepter ce nouveau travail en bénéficiant d'un complément au moins sur les premiers 12 mois, sinon la perte de salaire sera trop grande.

    Je comprends que vous ne pouvez pas nécessairement me conseiller sur la marche à suivre, par contre si vous avez des éléments sur les délais entre ouverture aux droits et démarrage d'un nouveau travail je suis preneur.

    Merci encore
    Moderateur

    milou27 Le 11-12-2019 à 07:18

    Si vous acceptez le CSP - Vous basculerez chez pole emploi dès le 22eme jour en étant indemnisé au titre de l'ASP dès votre entrée dans le dispositif
    (sans délai de carence)
    Vous pourrez reprendre un emploi quand vous le voulez tout au long des 12 mois -
    .
    Pour garantir cette future embauche en Février , vous pouvez signer dès maintenant une promesse unilatérale d'embauche ou bien une offre de contrat
    .
    Voir également LIEN : www.service-public.fr
    Visiteur

    Pattone Le 12-12-2019 à 14:27

    Merci, c'est très clair. Je ne vais donc pas hésiter à signer une promesse d'embauche sachant que je pourrais être indemnisé pendant la période creuse entre la fin de mon emploi actuel et le début du prochain, et aussi bénéficier d'un complément de salaire du fait que le nouveau salaire sera plus bas que celui actuel.

    Afficher les 6 commentaires

    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page