Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Rupture contrat en période d'essai suite à débauchage

Visiteur

Emmaa 2020-01-14 12:22:13

Bonjour,

Après avoir été débauchée de l'ESN X par un manager de Y,sur un projet gagné par Y en forfait et sur lequel je suis intervenue 1 an (X sous presataire de Y), j’ai eu la déplaisante annonce de la rupture de mon contrat de travail un mois avant la fin de ma période d’essai le 25 décembre dernier (joyeux Noel).

Mon contrat de travail antérieur ne comportait pas de clause de non concurrence.

Est- ce une rupture abuse de contrat puisque je n’ai pas pu exercer les fonctions pour lesquelles j’ai été engagée à savoir intervenir en qualité de consultante chez un client?

Cette rupture a été justifiée lors de mon entretien de fin de PE (durée : 3 mois renouvelés 4) par le fait que je n'ai pas été envoyée mission (je n'ai refusé aucune offre pendant cette periode). La notification m'a été envoyé un mois avant la fin légale (durant laquelle j'aurais pu integrer une mission)

De plus, le fait qu’elle fasse suite à un débauchage (promesse d'Embauche à l'appui pendant préavis) et entrainement une démission puis une précarité dans ma situation actuelle, est-elle, au-delà de très peu éthique, légale ?
y a-t-il des actions a mener dans ce cas présent pour obtenir une compensation quelconque à la période de chômage dans laquelle je me trouve aujourd’hui ?

Merci pour votre réponse

 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 14-01-2020 à 17:30

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Vous pouvez contester (via les pru'dhommes) le bien fondé de la rupture de la période d'essai
    mais il y a peu de chances pour que les juges vous suivent ...et l'indemnisation se limiterait de toute façon à 1 mois de salaire (barème Macron) + paiement du préavis.
    Membre

    Emmaa Le 14-01-2020 à 18:22

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse. En effets si l'indemnisation est aussi faible, autant ne rien faire et avaler la pilule...
    Moderateur

    milou27 Le 14-01-2020 à 19:11

    OUI , je suis de votre avis - Une procédure qui présente peu de chance de succés avec un faible gain à attendre n'en vaut pas la peine, sans parler de la longueur (au moins 12 mois) et du coût de celle-ci (honoraires d'avocat).
    A vrai dire, depuis le plafonnement des indemnités prud'homales , les périodes d'essai ne veulent plus dire grand chose...
    .
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page