Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Rupture conventionnelle et retraite

Visiteur

Le 03-05-2019 à 15:06

 Bonjour,

J’ai 57 ans, né le 15 juillet 1961.

A fin 2019, j’aurai 149 trimestres.

Mon taux plein selon l’Assurance retraite est au 1/10/2024.

Mon entreprise m’incite à ouvrir des négociations pour partir.

Que pensez-vous de proposer un départ au 31 juillet 2019 ( 58 ans ).

En m’inscrivant à Pôle Emploi au 30 juillet 2020, j’ai compris que bénéficiant de l’ARE pendant 3 ans, c'est-à-dire jusqu’au 30 juillet 2023 ( 62 ans ), je pouvais bénéficier de l’ARE jusqu’à l’obtention de mon taux plein à 63 ans .

Cette proposition me permet plus attractive que de quitte l’entreprise au 30 mai 2019 . Le risque étant de ne pas avoir bien compris les ressorts de fonctionnement de Pôle Emploi et de les voir me refuser l’extension de l’ARE juqu’à 64 ans.

Qu’en pensez-vous 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 03-05-2019 à 15:25

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Dans le règlement actuel de l'assurance chômage, la possibilité d'être maintenu au-delà du terme des droits épuisés concerne les allocataires qui :

    - ayant atteint 62 ans (âge minimum légal pour la retraite) ou ayant dépassé cet âge, sont en cours d'indemnisation depuis au moins 365 jours

    - n'ont pas le compte de trimestres requis pour liquider leur retraite à taux plein, mais totalisent au moins 100 trimestres validés

    - peuvent justifier de 12 années au moins d'affiliation à l'assurance chômage [c'est-à-dire 12 ans de salariat avec cotisations versées] dont, au cours des 5 dernières années avant la perte d'emploi, une année continue ou deux années discontinues d'affiliation

    Le Pôle Emploi examine dans ces conditions le maintien de leur droit à l'allocation de chômage jusqu'à la date d'une retraite à taux plein (au plus tard 67 ans = âge du taux plein automatique)

    cordialement
    zen maritime 
    Moderateur

    Le 03-05-2019 à 15:39

    Bonjour
    J'ajoute qu'il faut également tenir compte de la prochaine réforme de l'assurance chomage (vraisemblablement courant 2 eme semestre 2019)  qui peut remettre en cause toute la règlementation actuelle pour ce qui concerne :
    .
    - la durée d'indemnisation quel que soit l'age des demandeurs d'emploi.
    - la poursuite de l'indemnisation au-delà du 62eme anniversaire.
    .
    Difficile de faire actuellement des plans sur la comète....
    Visiteur

    Le 03-05-2019 à 15:45

    Merci pour votre mail très complet.
    Mon interrogation porte sur le délai d inscription à Pôle Emploi que, dans mon cas, je porte à un peu moins de douze mois afin de bénéficier de l extension des droits à leur extinction au bout de trois ans. Y a t il un risque que ce délai d inscription soit remis en question dans le cadre législatif actuel ?
    Moderateur

    Le 03-05-2019 à 16:01

    Je ne pense pas que le délai de 12 mois soit remis en cause mais à vous lire,   faut-il en déduire que vous êtes prêt à rester jusqu'à 12 mois sans indemnités chomage ni autre revenu provenant d'un travail ?

    Afficher les 6 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page