Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


abandon de poste

Visiteur

Claire7896 2019-02-27 11:39:42

Bonjour,

 Ayant fait un abandon de poste CDI auprès de mon ancien employeur, j'ai débuter un nouveau contrat de travail cdi chez un nouvel employeur. Actuellement en période d'essai chez ce nouvel employeur, je ne souhaite pas poursuivre ce nouveau contrat. Qu'est-ce que je risque si je met fin à la période d'essai? Et pour l'abandon de poste du 1er employeur, qu'est-ce que je risque? J'ai déja reçu un courrier qui me somme de revenir travailler sous 48H.

Merci de votre aide,


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 27-02-2019 à 17:26

      + 1000 messages


    Bonjour,

    En termes de code du travail un abandon de poste correspond à de l'absence non justifiée. Compte tenu du courrier envoyé par l'employeur [auquel j'imagine que vous n'avez pas donné suite] il est vraisemblable qu'il veuille à présent vous exclure légalement des effectifs de l'entreprise où vous êtes toujours comptée, moyennant une procédure disciplinaire de licenciement pour faute.

    Impossible de dire s'il voudrait (pourrait) vous attaquer pour préjudice et demander réparation. Cela dépend grandement des ennuis que lui avez occasionnés en désertant de votre emploi.

    Revenons au cas où il vous licencierait pour faute (absence non justifiée) cela pourrait au moins avoir l'avantage, une fois que vous aurez finalement les documents de rupture de contrat, de permettre que vous vous inscriviez au Pôle Emploi. L'attestation employeur pour Pôle Emploi, avec motif de licenciement pour faute, ne remettant pas en cause les droits à un chômage indemnisé.

    Toutefois attention, ayant repris un nouvel emploi que vous envisagez de quitter aussi il y a pour cela une condition importante, ne pas faire plus de 65 jours travaillés dans ce nouvel emploi. Sinon cette rupture ne sera pas légitimable auprès du Pôle Emploi.

    Enfin, une chose que je ne sais pas [Milou27 va peut-être venir à la rescousse] que se passe-t-il en cas d'inversion de la séquence, c'est-à-dire si vous quittez l'emploi n°2 dans les délais (avant 65 jours travaillés) mais que vous n'êtes licenciée qu'ultérieurement de l'emploi n°1 (?). Je ne sais pas comment ce serait analysé par le Pôle Emploi.

    cordialement
    zen maritime
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés