Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Forum Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Délai entre avertissement et licenciement

Visiteur

Le 22-05-2022 à 23:58

Bonjour,

 Étant très mal depuis quelques temps à mon travail, j'ai parlé à ma patronne de tout ce qu'il se passait et elle refuse la rupture conventionnelle. En revanche elle m'a proposé un licenciement pour faute simple.

J'ai reçu un avertissement il y'a une semaine et demi et je souhaiterais savoir au bout de combien de temps après un avertissement mon employeur pouvait enclencher le licenciement

Merci beaucoup,


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 23-05-2022 à 00:11

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Il n'y a pas de délai, et un licenciement pour faute simple ouvre le droit aux indemnités de licenciement.

    Question, ne feriez-vous pas partie de ces pauvres fous qui font un abandon de poste "arrangé" ?Car si tel est le cas, comment dire, l'employeur peut faire trainer des années sans licencier ni verser de salaire.
    Membre

    Le 23-05-2022 à 00:24

    Bonsoir merci pour votre retour !
    Non pas d'abandon de poste arrangé, c'est bien censé être un licenciement.
    Ma patronne m'a dis qu'il y'avait un délai de 3 mois pour laisser le temps à l'employé de se reprendre après l'avertissement mais j'ai l'impression de me faire légèrement prendre pour une idiote car ils n'ont plus assez d'employés pour assurer le travail
    Moderateur

    Le 23-05-2022 à 01:19

    Je confirme, aucun délai pour engager la procédure. De plus, quel est le l'intérêt pour l'employeur d'agir comme ça ? 
    Membre

    Le 23-05-2022 à 01:36

    Bonjour,
    De toute façon, vous ne pouvez être sanctionnée deux fois pour une même faute. S'il y a eu un avertissement, il ne peut y avoir licenciement sans nouvelle faute derrière. Comme Math, je vois mal l'intérêt du licenciement pour faute simple par rapport à la rupture conventionnelle. C'est quand même prendre le risque des prudhommes pour un gain financier nul.
    Je suppose que votre employeur n'a pas compris que le licenciement lui coûterait aussi cher qu'une rupture, ou qu'ils espèrent que vous aller changer d'avis ou démissionner.

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Le 23-05-2022 à 02:32

      < 10 messages


    Bonjour Isadore

    C'est une entreprise qui ne veut pas pratiquer la rupture conventionnelle pour pas que ça s'enchaîne.
    Je pense qu'effectivement elle espère que je demissionne entre temps. 
    C'est une petite équipe déjà en souffrance car manque de personnel depuis bien longtemps et des départs qui s'enchaînent. 
    Elle m'a donné un délai de 5 mois avant d'être licencié 3 mois pour laisser du temps au salarié + 2 mois de préavis. 
    Le problème c'est qu'elle a bien vu que j'étais mal dans mon travail et elle m'a parlé de faire ça en bonne intelligence, et m'a demandé si je comptais enchaîner les arrêts je lui ai dis que non. 
    Sauf que je vois que visiblement elle me ment totalement  pour servir ses propres intérêts contrairement à ce qu'elle veut me faire croire. 
    J'ai bien peur qu'elle fasse traîner pour avoir le temps de trouver de nouveaux salariés 
    Moderateur

    Le 23-05-2022 à 02:43

    Alternative, si vous êtes mal dans votre travail, c'est d'en parler avec le médecin du travail pour qu'il vous donne son ressenti.
    Membre

    Le 23-05-2022 à 09:01

    Si l'employeur ne veut pas que les ruptures "s'enchaînent", il peut tout simplement l'accepter pour vous et refuser pour les suivants. Ou alors vous demander de garder de le silence. Si les autre salariés qui veulent partir découvrent qu'il y a moyen de s'en tirer à bon compte avec un licenciement suite à une "faute simple", elle a du souci à se faire pour la bonne marche de sa production, cette dame.
    La question "comptez-vous enchaîner les arrêts ?" est bête, car cela revient à dire "comptez-vous être en mauvaise sante ?" A part si vous avez l'habitude de vous taper la tête contre les murs, ce n'est pas quelque chose que vous décidez. Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin en cas de besoin, il verra si un arrêt est pertinent.
    Suivez le conseil de Math au sujet du médecin du travail, ça ne mange pas de pain.
    Pour le reste ayez conscience que votre employeuse ne peut être contrainte de vous licencier. Il n'y a pas de "droit" du salarié en ce sens. Vous pouvez rappeler à cette dame qu'un employeur et un salarié qui veulent se quitter "en bonne intelligence", ça s'appelle une rupture conventionnelle.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page