Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Forum Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Rupture conventionnelle / Mi-temps thérapeutique

Visiteur

Le 13-11-2018 à 16:53

Bonjour,

Après une longue période d'arrêt pour maladie professionnelle, un de nos salarié a repris son poste en mi-temps thérapeutique à la demande de la médecine du travail. Suite à des difficultés recontrés avec ce salarié, nous souhaiterions lui proposer un rupture conventionnelle.

Est-il possible de conclure un rupture conventionnelle avec un salarié en mi-temps thérapeutique lié à une maladie professionnelle ?

Merci d'avance pour la réponse que vous pourrez m'apporter.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 14-11-2018 à 08:57

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Dans le principe une rupture conventionnelle (RC) devrait pouvoir être envisagée, la situation de temps partiel thérapeutique n'est en effet qu'une modalité particulière de suspension du contrat du travail pendant partie du temps, et cette suspension (que ce soit pour accident de travail ou maladie professionnelle) n'empêche pas de s'accorder sur une convention de rupture.

    Dans les faits il convient évidemment qu'il n'y ait aucune pression, rien qui relierait la rupture du contrat avec l'état de santé du salarié, que l'accord soit librement et pleinement consenti, que la RC ne vise pas à contourner des garanties auxquelles le salarié aurait droit par ailleurs...

    Assurez-vous aussi, au cas où ce salarié se trouverait ensuite en situation de chômage, que le calcul de son allocation par le Pôle Emploi se fonde bien sur un salaire moyen complet. Informez-le sur ce que sera le coût à sa charge de la complémentaire santé au-delà de la période de portabilité, etc.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 14-11-2018 à 09:35

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre réponse détaillée =)
    Visiteur

    Le 05-04-2022 à 09:53

    Bonjour, je me permets de rebondir sur votre réponse. Mon compagnon est dans le même cas que ce salarié. Lors d'une discussion avec son chef, ils ont évoqué une possible rupture de son contrat par une rupture conventionnelle. Mais ils nous obligent à faire un courrier comme suit :

    "Etant présent dans votre entreprise en tant que salarié à temps complet/partiel depuis le Date, en qualité de Poste exercé, je souhaite désormais démarrer de nouveaux projets professionnels. Je sollicite donc auprès de vous la mise en place d'une procédure de rupture conventionnelle de mon contrat, conformément aux articles L.1237-11 et suivants du Code du travail et de la convention collective XXX (si applicable).

    Souhaitant préparer de la meilleure façon possible mon départ et effectuer la meilleure transition jusqu?à mon départ, je suis à votre disposition pour un entretien préalable, pour lequel je me ferai assister de Représentant du personnel de l'entreprise (si applicable).

    Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et vous prie de croire en l?expression de mes salutations respectueuses."

    Nous avons voulu le présenter différemment en indiquant qu'un premier entretien avait eu lieu et que la rupture était demandée par rapport à cette situation. Mais ils l'ont refusé.

    Sommes nous obligés de faire un courrier dans ce sens? Quelles sont les possibilités qui s'offrent à nous?
    Merci.

    Moderateur

    Le 05-04-2022 à 10:29

    Bonjour,

    Il n'y a aucune obligation de rédiger un tel courrier puisqu'il n'y a aucun formalisme qu'exigerait la loi pour proposer une rupture conventionnelle, que ce soit du côté du salarié ou du côté de l'employeur.

    Lorsque l'employeur attend du salarié qu'il formule une demande par écrit c'est en général pour se couvrir, c'est-à-dire ne pas être reprochable d'avoir fait pression sur le salarié en cherchant à le pousser à la rupture de son contrat. Il suffit alors d'une simple lettre disant quelque chose comme "je vous propose que nous envisagions de mettre un terme à mon contrat de travail par rupture conventionnelle, pourrions-nous en discuter lors d'un entretien afin de préciser quelles pourraient en être les conditions"

    cordialement
    zen maritime


    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page