Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Maladie & Santé au Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Algodystrophie, AT ET Consolidation, Déménagement ?

Visiteur

Le 24-11-2021 à 16:45

Bonjour,
Je suis en accident de travail depuis le 01/04/2019 pour une algodystrophie, et hier (le 23/11/2021) j'ai vue le médecin conseil qui me considère en CONSOLIDATION à partir du 01/12/2021.
Disant que depuis 2ans ma douleur est certe tjrs là mais toujours la même, et que oui je ne peux tjrs pas me servir de ma main. Donc il confirme que je ne pourrais certainement pas reprendre le travail mais m'enleve l'accident de travail tout de même.

Enfin bref une consolidation !

Le problème étant que mon travail est à Bordeaux mais que durant mon AT j'ai dû déménagé à Orléans!
Et après ce rdv on m'a dis de prendre rdv au médecin du travail mais qu'apparement c'est dans la même région que mon travail, MAIS 9h de route aller-retour pour un rdv c'est de l'argent et du temps dépensé pour rien.
(Surtout que l'argent vas etre un GROS problème car CONSOLIDATION= plus d'indémnité journalière = plus de quoi payer le loyer! + peu de travail pouvant se faire avec UNE main)

Est ce possible d'avoir un rdv au medecin du travail mais ICI dans le Loiret ?
car j'ai appelé et ils m'ont dis que non j'étais obligé de me rendre à Bordeaux malgré ma situation, OU que JE DEVAIS DEMISSIONER !
Mais qui dis démission dis aussi = pas de chômage!

Donc est-ce possible qu'ils me licencie sans passer par le rdv sur Bordeaux ?

Pareil, le médecin conseil m'a dis que mes medicaments (morphine + rivotril) seront tjrs pris en charge. Comment ça se passe pour ma feuille de soin (cerfa n°11383*02) que je présente à chaque rdv ? Dois-je continuer de la présenter étant donnée que ca reste dans le cadre d'un accident de travail ? ou y a t il une autre feuille pour cette situation ?

Et autre petite question, car il faut savoir que l'accident du travail à eu lieu à cause du patron qui ne voulais pas réparer des tuyaux d'huile qui fuyaient et j'ai donc glisser sur cette flaque d'huile ! Qu'ai-je comme recours contre eux ?


Je vous remercie par avance....

Ophélie


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 24-11-2021 à 17:34

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Essayons de clarifier point après point. Tout d'abord le fait que le médecin conseil déclare un accident consolidé ne signifie pas guéri, cela signifie une stabilisation, l'évolution ne montrant plus ni amélioration ni aggravation.

    Si votre médecin traitant établit à présent un protocole de soins post-consolidation, à soumettre au service médical de votre caisse d'assurance maladie, oui cela continuera d'être pris en charge à 100% au titre de l'accident de travail.

    Par ailleurs, un accident de travail qui a été déclaré consolidé n'empêche pas qu'une rechute puisse être reconnue ultérieurement si survient une ré-aggravation et/ou de nouvelles lésions en rapport avec l'accident initial.

    Au cas où des séquelles le justifieraient le médecin conseil, de plus, peut déterminer un taux d'incapacité ouvrant droit à indemnité ou rente d'incapacité (voir lien* ci-dessous).

    S'agissant maintenant de la fin de l'arrêt de travail et de l'examen de reprise obligatoire au service de santé au travail (SST), vous ne pouvez pas choisir le SST où vous êtes suivie et avez votre dossier médical de santé au travail (DMST).

    Votre intérêt, quitte à un déplacement du 45 jusque dans le 33, est de vous rendre à cet examen de reprise, auquel votre employeur a obligation de vous convoquer dès qu'il a connaissance de la fin de votre arrêt. Car si le médecin du travail qui vous verra vous déclare inapte à reprendre votre poste, et qu'il n'y a pas de solution de reclassement compatible avec votre état de santé, il s'agira d'inaptitude d'origine professionnelle (AT) et d'un licenciement pour inaptitude professionnelles. Ce qui veut dire :

    - ITI (indemnité transitoire d'inaptitude) pendant le mois qui suit l'avis d'inaptitude, et si l'employeur n'a rien fait pendant ce délai d'un mois il devra reprendre ensuite le versement de votre salaire comme si vous travailliez

    - indemnité spéciale de licenciement, d'un montant double de celui de l'indemnité de base / inaptitude non professionnelle

    - indemnité compensatrice de préavis non effectué

    Alors s'ils vous ont dit que "JE DEVAIS DEMISSIONER !" eh bien surtout pas. Quittez momentanément Montargis pour vous rendre à Bordeaux.

    * incapacité, voir en cliquant ici => www.ameli.fr


    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 24-11-2021 à 19:10

    Bonsoir, merci beaucoup de votre réponse !

    "Si votre médecin traitant établit à présent un protocole de soins post-consolidation, à soumettre au service médical de votre caisse d'assurance maladie, oui cela continuera d'être pris en charge à 100% au titre de l'accident de travail."

    Ca veux dire que JE dois dire à mon médecin de faire ça ? Ou bien mon médecin sera mis au courant ?

    Oui le medecin conseil lors de ce rdv m'a parlé qu'il allais évaluer mon taux d'incapacité, je dois recevoir un email de ce taux...

    "Votre intérêt, quitte à un déplacement du 45 jusque dans le 33, est de vous rendre à cet examen de reprise, auquel votre employeur a obligation de vous convoquer [...]"
    Donc je dois attendre qu'on me notifie d'un rdv au médecin du travail ? Ou dois-je prendre rdv de moi-même ?


    Il est vrai que tout ça est compliqué, il y a beaucoup de choses à faire d'un coup ça nous tombe dessus comme ça...
    Moderateur

    Le 24-11-2021 à 19:53

    En principe votre médecin traitant sait que vos traitements médicamenteux et autres soins éventuels d'entretien pour l'algodystrophie, afin de bénéficier d'une prise en charge à 100% après consolidation d'un accident de travail, doivent être prescrits dans le cadre d'un protocole post-consolidation.

    Si jamais il n'y pensait pas de lui-même, ou son remplaçant en cas d'absence, vous pouvez le lui rappeler (voir lien* ci-dessous)

    Pour ce qui est de l'examen de reprise, informez votre employeur si ce n'est déjà fait que votre arrêt de travail va se terminer le 30 novembre et que vous vous tenez à sa disposition pour voir le médecin du travail dès le rendez-vous obligatoire pour cet examen, dont vous attendez la convocation.

    (NB : selon le Code du travail l'employeur a obligation d'organiser cet examen de reprise de sorte à ce qu'il intervienne au lendemain de la fin de l'arrêt de travail ou au plus tard dans les 8 jours)

    "dois-je prendre rdv de moi-même ?" vous auriez pu contacter directement le service de santé au travail, non pour l'examen de reprise mais pour une visite dite de pré-reprise, mais cela n'aurait plus guère de sens à même pas une semaine de la fin de votre arrêt de travail.

    * protocole pour soins après consolidation, en cliquant ici => www.ameli.fr

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 26-11-2021 à 02:51

    Bonsoir, alors vous dites que mon médecin en théorie devrait le savoir. Mais car il vas etre contacté par le medecin conseil ? Je suis un peu perdu car le médecin traitant que j'ai trouvé dans le coin, est.... assez spécial.... Par exemple pour mes ordonnance de MORPHINE il refuse catégoriquement de l'écrire à la main, sur une feuille sécurisé ! Il le fait à l'ordinateur et il ecrit le petit chiffre dans le coin de la feuille en me disant que CA, ça veux dire que c'est une ordonnance sécurisé !!! OR, je sais que non mais lui est CONVAINCUE que si.... C'est pour vous dire le niveau... donc j'ai peur de comment vas-t-il réagir si c'est à moi de lui dire sans appel préalable du médecin conseil, qu'il dois me remplir touuute ces feuilles..... Je sais déjà qu'il vas refusé...
    D'ailleurs merci pour le pdf, je ne sais même pas si c'est à moi de l'imprimer pour lui donner lors de mon prochain rdv mais je vais le faire car ça lui forcera peut-etre un peu plus la main (car oui oui le medecin conseil m'a bien parlé de ces soins post consolidation et que mes medicaments seront pris en charge, mais bon étant donné que ça passe par le médecin traitant qui est très spécial alors je prefere ne pas le contrarié....) !

    Du coup comment ça se passe pour ma feuille de soin (cerfa n°11383*02) que je présente à chaque rdv ? Dois-je continuer de la présenter étant donnée que ca reste dans le cadre d'un accident de travail ? Ou bien ce nouveau documents "protocole pour soins après consolidation", remplace ma feuille de soin ??

    D'ailleurs "[...]que votre arrêt de travail va se terminer le 30 novembre[...]" ma consolidation est mise au 01/12/2021, mais ma dernière fiche d'accident de travail vas jusqu'au 21/12/2021, laquel prends effets ?

    Et pour contacter mon employeur dois-je le faire par courrier recommandé avec accusé de reception, ou bien il n'y a pas besoin de tout ça et un email suffit ?


    Alalala, tout ça m'angoisse au plus haut point....
    Merci encore!

    Afficher les 7 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page