Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Maladie & Santé au Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Arrêt de travail (COVID-19)

Visiteur

MBenj Le 28-09-2020 à 22:19

Bonjour, je vous expose mon interrogation : Je travaille dans la sécurité privée, j’ai été en arrêt de travail une semaine (Semaine dans laquelle je devais travailler pour cas contact covid19 donc 7 jours de confinement obligatoire. Mais ce mois-ci j’ai fini à 156,71 heures.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 29-09-2020 à 12:01

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous parlez d'une interrogation, mais quelle est-elle ? Quelle est votre question ? Vous nous dites que vous avez eu au mois de septembre 7 jours pleins d'isolement imposé par votre employeur pour cause de cas-contact avec une personne covid-19 positive, c'est cela..?

    Est-ce qu'un arrêt de travail vous a été établi par votre CPAM (caisse d'assurance maladie) ? Et avez-vous pris en compte le fait que, depuis le 11 juillet 2020 (fin de l'état d'urgence sanitaire), tous les arrêts de travail comportent un délai de carence ?

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Lylouthe Le 17-07-2021 à 13:57

    Bonjour, je me permet également de poser une question relative au droit du travail.
    Que prévoit la législation pour les heures de travail manquées dues au COVID ?

    Mon conjoint est en formation poids lourd à L'Aftral de Bayonne. Selon le directeur qui s'est renseigné auprès du ministère du transport, la loi exige que les candidats en formation ayant eu le COVID, rattrape les heures de formation manquées. Alors que L'Aftral n'a aucunement décalé les examens. Mon conjoint est en contrat de travail, ce n'est pas un contrat de formation. L'Aftral à déclaré que les 52 heures manquées doivent être rattrapées, à défaut de quoi mon conjoint ne pourra se présenter à ses prochains examens afin de finir sa formation.

    Un quota d'heures est en place est doit être respecté quoi qu'il advienne. Le nombre d'heures doit être atteind afin de pouvoir passer l'examen.

    Est ce que cela est légitime ? Ces heures de rattrapage ne seront pas rémunérées. La CPAM a pris de relais pour le paiement des heures COVID.

    Mais est il normal de demander à quelqu'un qui tombe malade du Covid de rattraper ses heures bénévolement ? Sans être rémunéré ?

    Mon conjoint affirme qu'il ne sera pas rémunéré pour le rattrapage de ces heures.

    Est ce que cela s'apparente à un remboursement des heures COVID ?

    Merci par avance.

    Cordialement,

    Lylouthe

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page