Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


CDD et rupture a l'initiative du salarié

Visiteur

lili-mag 2018-01-26 21:24:25

Bonjour,


Je suis actuellement en cdd (contrat de 3 semaines) celui ci se terminant demain. 
Au travail ca n'allait pas du tout et des problémes personnels ont fait que le tout cumulé m'ont conduite à m'absenter deux jours (absence non justifié) de mon lieu de travail.
J'ai quand même appelée au magasin (vendredi 19 janvier le premier jour de mon absence), j'ai eu une collégue ma responsable n'étant pas là.
J'ai donc fais part à celle-ci que je ne viendrais pas au magasin cet après-midi que je souhaitais arrêter le contrat mais que je voulais avant en parler avec ma responsable de vive voix (pour eventuellement trouver un accord avec elle), bref sans rentrer dans le détail avec la vendeuse, celle-ci me répond qu'elle va essayer de joindre la responsable et qu'on reviendrait vers moi ensuite, je n'ai jamais eu de nouvelles de leurs part depuis.
Entre temps j'ai pris rendez-vous chez le médecin le cabinet étant complet je n'ai pu avoir un rendez-vous que le mercredi.
Toujours pas de nouvelles de mon employeur...
Mercredi j'explique mon cas à mon médecin il me met en arret du lundi 22 janvier au samedi 27 janvier jusqu'à la fin de mon contrat.
J'envoi le troisième volet à mon employeur mais au delà des délais (48h) car faute de place au cabinet.
Le jeudi 25 je recois un recommandé (lettre datée du mardi 23), mon employeur mentionne sur ce courrier que suite à mon appel téléphonique (vendredi 19 janvier) sur le fait que je souhaitais quitter l'entreprise et n'étant pas venue travailler ce jour là le contrat était donc rompu à mon initiative à compter du 19 janvier.

Est ce que le motif est valable dans ma situation???
Et mon arrêt de travail alors compte t-il sachant que la lettre est daté du 23 et que je suis arrêter depuis le 22???

Merci par avance pour votre aide
Bien cordialement

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 27-01-2018 à 07:39

      + 1000 messages


    Bonjour,
    On ne peut pas dire que votre contrat a été rompu règulièrement mais comme celui-ci devrait prendre fin le 27 Janvier 2017 - il vaudrait mieux trouver un arrangement avec l'employeur pour qu'il accepte de prendre en compte l'arrêt maladie et vous délivre les documents de fin de contrat  au 27/01 avec la mention : Fin de contrat sur l'attestation Pole emploi.
    .
    Membre

    lili-mag Le 27-01-2018 à 15:23

    Bonjour,

    Merci tout d'abord pour votre réponse.
    Donc si je comprends bien mon employeur n'est pas obligé d'accepter mon arrêt maladie???
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 27-01-2018 à 15:42

      + 1000 messages


    Bonjour. 
    Quoi qu'il en soit, votre employeur ne peut décider seul que vous avez rompu votre contrat.
    En effet, il ne dispose d'aucun document signé de votre part attestant d'une telle volonté.
    Au pire, vous étiez en absence injustifiée.
    D'accord avec Milou pour le reste.
    Membre

    lili-mag Le 27-01-2018 à 16:08

    Bonjour,

    Merci pour votre retour.
    Et que ce passera t-il si je ne devais trouver aucun arrangeant avec mon employeur pour mon arrêt de travail???
    Moderateur

    milou27 Le 27-01-2018 à 16:25

    Que faisiez-vosu avant de prendre cet emploi ?  
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Alainverce Le 27-01-2018 à 16:43

      + 1000 messages


    Si votre employeur ne veut rien savoir, il n'en demeure pas moins qu'il ne peut de lui même décider que vous avez rompu le contrat.
    Une discussion avec une collègue n'est pas une notification à l'employeur.
    Au pire, vous étiez en absence injustifiée et votre contrat se terminait normalement le 27.
    De plus, à mon avis, même si votre arrêt de travail n'est pas recevable du 22 au 24, il l'est pour le reste des jours à courir.

    Membre

    lili-mag Le 27-01-2018 à 17:06

    milou27 j'étais en recherche d'emploi depuis décembre

    alainverce je comprends mais j'ai quand même appelée mon employeur (du moins j'ai eu une collégue puisque que ma responsable était absente ce jour là) pour lui dire que je souhaitais arrêter le contrat, je ne me suis pas non plus présenter ce même jour...
    Il n'y a pas d'écrit mais l'oral???
    Et j'ai confirmée en plus en ne venant pas non plus au travail...
    Je suis perdue...
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 27-01-2018 à 18:44

      + 1000 messages


    Non, vous ne comprenez pas.
    Vous ne comprenez pas que légalement votre employeur n'a aucune preuve de votre "démission".
    Ce que vous avez dit à votre collègue ne vaut rien non plus.
    Car ce n'est pas à votre collègue d'annoncer votre "démission".
    Sinon n'importe quel salarié pourrait raconter n'importe quoi !
    Et si vous aviez "démissionné" vous n'auriez pas fait faire un certificat d'arrêt de travail.
    Je ne vous dis pas que votre situation est facile mais relisez moi bien ainsi que la réponse de Milou et allez voir votre ex employeur en ne lâchant rien.

    Membre

    lili-mag Le 28-01-2018 à 13:31

    Bonjour,

    Merci beaucoup de votre aide et de m'avoir rassuré sur ce point.
    J'aimerais éventuellement envoyer à ma responsable une lettre recommandée avec accusé de réception pour lui exprimer mon désaccord, qu'en pensez-vous???
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 28-01-2018 à 14:13

      + 1000 messages


    Oui, un courrier RAR est une bonne chose, à condition:
    - de ne pas parler de ce que vous avez dit ou pas à votre collègue.
    - de rappeler que selon la jurisprudence, une démission doit être prouvée (ici il s'agit de prouver que vous avez mis fin à votre contrat, ce qui est faux).
    - de rappeler que, même si les circonstances ont fait que votre médecin n'a pas pu vous recevoir plus tôt, occasionnant un retard dans la production du certificat, ce dernier est parfaitement valade pour la période du 25 au 27.
    En conséquence, et afin de solder un différent qui n'a pas lieu d'être, vous lui demandez simplement de vous régler ce quelle vous doit ainsi qu'une attestation mentionnant "fin de CDD".
    Vous terminez en disant que ce courrier est fait dans un but d'apaisement mais que si elle persistait dans le seul but de vous nuire, ou sans réponse positive sous 7 jours, vous n'hésiteriez pas à saisir les Prud'hommes.

    Important: je ne sais pas qui vous appelez "responsable", mais c'est à votre employeur et non à un subalterne qu'il faut envoyer le courrier.

    Membre

    lili-mag Le 29-01-2018 à 16:17

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse très constructive et qui me sera d'une très grande aide.
    La lettre recommandée que j'ai reçu était de la co-gérante de l'enseigne, je penses donc envoyer la mienne à cette même personne.
    Quand je dis ma responsable, c'est celle qui m'a fait signer mon contrat, la responsable magasin.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page