Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Maladie & Santé au Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Dépression au travail, arrêt de travail

Visiteur

Stella77 2019-10-21 14:59:21

Bonjour, Je vous écris car je ne sais pas trop quoi faire, voilà ma situation. 
En novembre 2018 nous avons eu à mon travail une nouvelle directrice, qui a vite déclencher un climat de conflits et 70% des salariés était en arrêt pour dépression ou harcèlement j'ai moi même était en arrêt de janvier à février période durant la quel j'ai été suivit pas une psychologue une fois par semaine durant 2 mois, l'histoire a été loin puisque le siège refuser de faire quoi que se soit jusqu'à se qu'une entreprise d audit intervienne et qu'elle soit licencier j'ai repris  le travail lelendemain de l'annoncede son départ.
Malgré les contre indication de ma psychologue.
Nouvelle directrice je me disnouveau départmalheureusement ce sont mes collègues a leur tours qui viennent me reprocher mes arrêts maladie durant ma reprise de février à juin entre pique lancé à mon encontre se permettre de faire traîner des bruits de couloirs sur le fais que je sois inutile et puis pour finir de me dénigrer en bande et me laisser totalement de coter ce que je redouter les plus c'est à dire que mes collègues m'en veuille se retourne contre moi. eLe 06 juin fatigué et des problèmes de dos refont surface je décide de m'arrêter trop sur ma conscience je n'arrive pu à manger ni à dormir le médecin m'arrête donc pour 2 jour je lui dis que sa ira mieux le lundi ce n'est toujours pas le cas insomnie, vomir, migraine, crise d'angoisse toutetsempire et les arrêts ont débuter à se moment la, aujourd'hui nous sommes le 21 octobre et je suis toujours en arrêt Je suis depuis septembre arrêter par mon psychiatre car entant tellement fatigué et stresser j'ai fais une fausse couche ma famille a donc préférer que je consulte un psychiatre Et la situation deviens de plus en plus dure je stress pour le moindre propos ou on me parle de se travail, ils sont responsable de mon état il est donc hors de question que je démissionne, je dois aussi percevoir de mon employeur le complément de mes indemnités journalière que je leurs transmet des la réception de celle ci mes en octobre mon employeur après un appel de ma pars car je n'ai toujours pas eu mon salaire le 03 je les contacte et il m'annonce que c'est la mutuelle qui met du temps à leurs transmettre les documents et je ne serai payer que le 30 octobre car il ne font Pas de paiements en milieu de mois.

J'ai reçu une attestation médical de lamutuelle à faire remplir par mon médecin traitant me disant que mon dossier aller être traiter enfin document assez bizarre qui me met encore plus en état de stress mon psychiatre et psychologue ainsi que mon médecin traitant sont catégorique il est hors de question que je retourne y travailler et de toute façon c'est au dessus de mes forces je souhaiterais savoir quels sont mes recours possible car je ne souhaite pas attendre que cette employeur arrive me traîner plus bas que je n'y sois déjà s iil vous plaîtaidée moi. e

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 21-10-2019 à 18:05

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous écrivez "je souhaiterais savoir quels sont mes recours possible" oui mais à quelle fin ? Si c'est pour obtenir votre licenciement peut-être serait-ce possible pour motif d'inaptitude.

    Il faudrait que vous commenciez par demander auprès du service de santé au travail - = médecine du travail - ce que l'on appelle une visite de pré-reprise. Vous pouvez demander cette visite directement sans passer par l'employeur. Etant donné que vous êtes en arrêt de travail prolongé le médecin du travail ne pourra pas se prononcer sur votre aptitude/inaptitude à reprendre, mais cela vous permettra d'aborder avec lui le retentissement qu'a eu le climat de travail depuis un an sur votre état de santé. Apportez avec vous un courrier de votre médecin traitant et de votre médecin psychiatre afin que le médecin du travail ait leur point de vue sur la situation. Vous verrez bien alors si le médecin du travail évoque la possibilité de prononcer par la suite votre inaptitude à votre poste, voire même à tout poste dans l'entreprise, ce qui excluerait une recherche de reclassement et pourrait mener à votre licenciement. Du moins si c'est ce que vous visez d'obtenir.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Stella77 Le 21-10-2019 à 18:22

    Oui pour un licenciement ou une rupture du moins ce groupe ne fais aucune rupture conventionnelle si on veut partir c'est abandon de poste ou démission hors de question. 
    Je me suis renseigner un peu la dessus mais faut il que je ne sois plus en arrêt pour voir la Médecine du travail ? J'ai lu tellement de chose sur ce sujet que je ne sais pas trop ce qui est réel ou non. Ou faut il que jattendent la veille de la fin de mon arrêt ? 
    Merci de votre réponse 
    Cordialement 
    Moderateur

    Zen Maritime Le 21-10-2019 à 18:28

    "faut il que je ne sois plus en arrêt pour voir la Médecine du travail ?" je vous ai répondu dans mon message précédent, tant que vous êtes en arrêt pas de visite de reprise possible mais une visite de pré-reprise oui.

    Cette visite de pré-reprise est une visite à votre demande (ou à la demande de votre médecin traitant, ou du médecin-conseil de l'Assurance Maladie) que vous pouvez faire directement en prenant contact avec la médecine du travail, sans besoin de passer par votre employeur.

    Lisez en cliquant ici : www.ameli.fr


    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés