Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Maladie & Santé au Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Extrait de la CC chimie et arrêt maladie en cours

Visiteur

Rospouna-29 Le 07-04-2021 à 15:39

Bonjour,
Je suis actuellement en arrêt pour accident non professionnel depuis le 27 juin 2019 assistante Recherche et Développement depuis 24 ans.
Je reçois à ma demande les comptes-rendus des réunions CE DP par email et ai vu que l'organigramme de l'entreprise a été modifié, puis la réorganisation de mon service également, j'ai vu l'organigramme en place et ce n'est pas 1 personne mails 2 personnes qui ont pris en charge les tâches de travail de mon poste.
Au cours d'un contact téléphonique avec l'assistante du RH j'ai posé la question si ces personnes étaient en cdd ou CDI;
Celle-ci a été surprise et gênée de ma question mais m'a quand même répondu que ces contrats étaient des CDI.
Voici un extrait de la convention collective de la chimie pour que vous voyiez ce qu'il est prévu dans ce cas.

1.      Les absences résultant de maladie ou d’accident justifiés par l’intéressé dans les quarante-huit heures, sauf cas de force majeure, ne constituent pas en soi une rupture du contrat de travail. L’employeur pourra demander un certificat médical et faire procéder à une contrevisite.

2.       Toutefois, dans le cas où ces absences imposeraient le remplacement effectif des intéressés, la notification du remplacement faite par lettre recommandée vaudra congédiement.

Les employeurs s’engagent à ne procéder à un tel congédiement qu’en cas de nécessité et s’il n’a pas été possible de recourir à un remplacement provisoire.

Je vous suis reconnaissante de m'éclairer sur les actions possibles par rapport à la situation actuelle car je suis toujours en arrêt maladie et rémunérée par subrogation, donc comme si je poursuivai mon emploi et j'avais demandé avant mon accident de passer à un temps partiel de 80%, avenant conclu et signé avant mon accident et effectif au 1er juillet 2019 et mon indemnité est donc basée sur ce taux de 80% depuis le 1er juillet 2019.

De toute façon j'ai été prévenue par le médecin conseil de l'arrêt de mes IJSS début septembre, je vais probablement être licenciée pour inaptitude après visite de reprise que je vais demander de programmer pour le 7 juin date de fin de l'arrêt en cours.

J'aimerai connaître vos conseils sur cette situation car le 1er juillet serait préférable pour un licenciement, en effet la réforme prévoit pour les + de 55 ans une base de calcul des indemnités chômage sur 36 mois, et que j'ai eu mon salaire à 100% pendant 1 mois et qu'il est passé à 80% pour la base de calcul depuis le 1er juillet 2019 donc presque 2 ans.

Je ne pense pas avoir intérêt à mettre de l'huile sur le feu d'ici la fin de mon arrêt au mois de juin sachant que j'aurai 59 ans le 7 octobre...

Merci beaucoup pour votre réponse.

Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page