Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Maladie professionnelle après une semaine de congés payés

Visiteur

Lululemerlu 2020-06-13 09:49:20

Bonjour,

 Je me permets de vous contacter car je suis un peu dans le flou.  Findécembre 2019 j'avais mal au coude (je suis préparatrice commande) et je partais en vacances le 4 janvier pour une semaine, je me suis donc dis que la douleur disparaîtrait pendant cette semaine de repos. Cependant il n'en fut rien, j'ai donc été voir mon médecin le 13 janvier qui m'a mis en arrêt pour une tendinite du coude.
Ma maladie professionnelle est en cours de traitement, le service médical a rendu un avis favorable, cependant le service administratif me dit que ça peut encore être refusé. La seule chose qui pourrait faire que cela soit refusé c'est cette semaine de vacances car le délai de prise en charge est de 7 jours, j'ai arrêté le boulot le vendredi 3 janvier, suis partie en vacances et j'ai été voir le médecin le 13 au matin. Savez-vous si cela me vaudrait un refus ? Merci à tous


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 13-06-2020 à 10:02

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Lorsque l'employeur reçoit (ou va recevoir) de la caisse d'assurance maladie la décision de reconnaissance en maladie professionnelle (si elle est reconnue comme telle) il peut contester en faisant valoir des réserves motivées, c'est-à-dire en expliquant les motifs pour lesquels il discute le lien qu'il y aurait entre le travail et la pathologie. Impossible de vous dire si votre CPAM prendra en compte ces réserves, si oui cela pourrait alors entraîner une étude plus approfondie.

    Par ailleurs avez-vous vu le service de santé au travail, le médecin du travail a-t-il recommandé des aménagements de vos conditions de travail, des gestes à éviter, un certain poids à ne pas porter ?

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Lululemerlu Le 13-06-2020 à 10:29

    Merci beaucoup pour votre réponse,

    Si la CPAM prend en compte ces réserves, et donc que le délai de prise en charge est dépassé de 2 jours, je pourrais envoyer mon dossier devant le crrmp ? 

    Je n'ai pas encore eu le médecin du travail, mon coude n'est pour le moment pas du tout rétabli, et la décision de ela CPAM tombe mardi 16 juin après la phase contradictoire. 

    J'ai beau chercher sur internet pour savoir si le délai entre la fin de l'exposition et la constatation médicale se fait en jours ouvrés ou en jours francs, je ne trouve pas (même si cela serait illogique pour ma part que ce délai soit compté en jours francs car il est quasiment impossible de consulter un médecin le Samedi et le dimanche, et je ne me voyais pas appeler SOS médecin pour une tendinite).

    Bonne journée à vous
    Moderateur

    Zen Maritime Le 13-06-2020 à 11:22

    Bonjour,

    Le délai de prise en charge est exprimé en jours calendaires, tous les jours du calendrier sont comptés entre la fin de l'exposition et le constat médical initial.

    On peut le comprendre si on l'analyse en termes de délai d'apparition, dans le cas où une pathologie apparaît au-delà d'un certain nombre de jours écoulés alors le lien n'est plus fait ou devient discutable par rapport à l'exposition professionnelle.

    Vous vous doutez que l'on peut développer une atteinte inflammatoire des tendons du coude (épicondylite) certes du fait de certains gestes au travail, mais aussi en travaillant le week-end à la maison (bricolage) ou en étant au gymnase en entraînement hivernal de tennis..!

    Pour cette raison il est toujours préférable lorsqu'une douleur survient du fait d'une gestuelle ou d'une posture au travail d'aller aussitôt consulter. Au cas où cela évolue ensuite et qu'il faut produire, comme dans votre cas, des justificatifs pour obtenir une reconnaissance de l'origine professionnelle de la pathologie.

    cordialement
    zen maritime
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page