Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie - Accident » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Maladie & Santé au Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


reconnaissance maladie professionnelle et reprise travail

Visiteur

Lesmignons69 Le 23-02-2021 à 02:40

Bonjour,
Suite à un burn out en avril 2019, une reprise à mi-temps thérapeutique pendant 9 mois, une rechute suivie de 7 mois d'arrêt temps plein, j'envisageait un éventuel retour en poste. Mais  après une visite de pré-reprise avec le médecin du travail, la question de faire reconnaitre la maladie en maladie professionnelle  a été soulevée par le médecin du travail. Or je prévoyais  de reprendre un plein temps amélioré (sous réserve de le négocier) en posant tous mes jours de congés accumulés sur un CET pour faire un mi-temps pendant 3 mois.
Avec la question soulevée du dépot de demande de reconnaissance de maladie professionnelle, vaut-il mieux rester en arrêt ou puis-je reprendre mon activité en parallèle ?
Le désir de reprendre est essntiellement lié au souhait de souscrire une assurance complémentaire perte de salaire ave cla base d' un salaire plein, si un autre arrêt maladie venait à survenir (grippe, Covid etc...) les compléments d'entreprises étant déjà épuisés au bout de 6 mois.
IL faut noter que je suis en CDI contractuell de la fonction publique, que j'ai 54 ans, des CDDs successifs pendant 6 ans avant. Et que je peine à me reconstruire. La reprise me soucie grandement.
Mais ...stratégiquement ai-je intérêt vu mon âge à déposer une demande de maladie professionnelle ? Les risques sont ils augmentés ou les mêmes ?
La médecin conseil de la CPAM  avait évoqué à l'issue des 6 mois d'arrêt une mise en invalidité partielle. Est-ce mieux ou moins bien pour ma situation ?
Merci des renseignements que vous pourrez me fournir.

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 23-02-2021 à 08:16

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous pouvez toujours déposer auprès de la CPAM une demande de reconnaissance de maladie professionnelle (MP), mais sachez qu'il n'est pas courant que la demande ait une issue favorable lorsque le problème de santé est étiqueté  'burn out', d'autant que les troubles anxio-dépressifs - je ne parle pas dans votre cas mais en général - peuvent avoir bien d'autres circonstances que professionnelles (séparation de couple, deuil, endettement...). De plus, ne s'agissant pas d'une MP listée au tableau des maladies professionnelles, c'est plutôt une reconnaissance de maladie dite "à caractère professionnel" que l'on peut éventuellement escompter.

    Quiqu'il en soit si vous déposez cette demande je vous conseille de le faire savoir à votre employeur (par lettre recommandée avec avis de réception) en lui fournissant copie du récépissé du dépôt de votre demande. Cela peut avoir des implications en cas d'inaptitude et de licenciement pour inaptitude.

    Quant au 'scenario' envisagé par le médecin conseil de la CPAM, je ne sais pas bien ce que signifie une mise en invalidité partielle. Dans le principe une mise en invalidité (au titre du problème de santé qui justifiait les arrêts maladie) signifie que la CPAM cesse de prendre en charge les arrêts de travail et de verser des IJSS, en lieu et place de quoi est reconnue une invalidité avec un revenu de remplacement (en une fois ou sous forme de pension) en fonction de la catégorie reconnue d'invalidité. Peut-être "partielle" signifiait-il de catégorie 1, je ne sais pas.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Maladie & Santé au Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page